Maison Billon : suite et fin

Décidément, Mme Picard and Co, ne savent plus quoi trouver pour excuser leur incompétence et celle de leur service concernant le manque d’affichage pour la démolition de la maison Billon. Suite à l’article du Progrès concernant la démolition de cet ancien immeuble, elle a tout simplement dit « nous sommes bien sur dans les clous », moi je dirais qu’elle est dans les choux. Elle a aussi trouvé comme raison pour justifier la démolition, un problème de sécurité suite aux rafales de vents de ces derniers jours. Heu : quelle rafale. Certes il y a eu des petites bourrasques de vent mais de quoi faire tomber un immeuble. Alors là c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles. Mais non, Mme Picard est toute fière de dire « l’urgence est dans la démolition pour éviter un accident ». Non mais faut arrêter, depuis des années ce bâtiment ne présentait aucun problème pour la sécurité, et voilà qu’aujourd’hui, attention, il va tomber, la sécurité est en question, la vie des gens, etc etc. Je me gausse. Même si vous trouvez cette histoire anecdotique le fond du problème est que les responsables de cette ville pensent qu’ils peuvent tout faire en dérogeant certaines règles les plus fondamentales, c’est-à-dire « l’affichage ». Allez en mairie et dites que vous devez détruire une partie de votre maison pour raisons de sécurité, vous allez voir toutes les déclarations qu’il faut faire. Pourquoi la ville serait épargné. Allez encore un petit effort messieurs dames de la majorité, et en continuons comme çà vous serez dans quelques mois dans l’opposition.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.