« Expressions » : neutralité ou partisan ?

Le bi-mensuel vénissian épinglé par Lyon Capitale dans son édition Web du 14 février 2014 (voir l’article en cliquant ICI). Un journal financé à 85% sur fond public. La régie autonome Expressions a bénéficié en 2011 d’un budget de 780 000 euros dont 82% provienne de la ville :  sacrée somme, pour de la communication locale, Les comptes 2011 intègrent la refacturation des 2 agents municipaux mis à disposition. La régie emploie 8 salariés dont 7 journalistes et un agent en charge de la commercialisation des espaces publicitaires. Les 705 k€ de dépenses de fonctionnement ont permis d’assurer les missions de rédaction et  diffusion de l’information locale, de collecte de fonds publicitaires pour elle-même et pour la ville ainsi que de soutien aux manifestations locales (voir le document municipal de 2011 → Commission consultative des services publics locaux (CCSPL). Pour continuer dans la communication et pour la propagande de la ville nous avons, le magazine Vénissieux Singulier Pluriel, et aussi le journal papier Expressions et le blog Expressions, sans compter toutes les affiches etc etc.  Hummm, çà fait quand même beaucoup.

Et Lyon Capitale a fait une petite enquête sur le moteur de recherche Google et il suffit de taper Michele Picard pour voir que 505 articles lui ont été consacrés, contre 34 à Lotfi Ben Khelifa et 36 à Christophe Girard et je ne vous parle pas des autres candidats qui sont pratiquement presque absent dans les articles de Expressions. Il faut aussi faire rappeler aux vénissians que l’un des journalistes est candidat communiste sur la liste de Martine David, à Saint-Priest. Donc on a un journaliste candidat communiste sur une liste à Saint Priest et une directrice de la publication qui est aussi adjointe communiste à la ville et qui est présente sur la liste aux municipale 2014. Peut-on être à ce titre objectif et indépendant, j’en doute.

La rédactrice en chef nous certifie que le journal est vraiment indépendant et que les élus découvrent le journal quand il arrive sur leur bureau et que les articles ne sont jamais relus. Super on va la croire sur parole. Mais ils sont malins à Expressions et à la ville, ils ont en quelque sorte réussi à trouver la parage car Expressions a perdu son statut associatif et est dévenu une régie autonome personnalisée. Sous cet artifice, les journalistes ont une carte de presse ce qui leur permet de parler de tous les sujets même ceux sur le plan national. Mais la responsable du journal oublie de dire que la loi commande plus de retenue, pour un magazine municipal, six mois avant le premier tour de scrutin (Article 52-1 du Code électoral)

Article web de Lyon Capitale : ICI

Site internet de Expressions ICI

L'info c'est le partage !.

17 Commentaires

  1. Attention il va neiger dans la semaine!!!! Je me suis de nouveau plainte mardi auprès de expression de ne pas recevoir le journal. Et bien surprise jeudi il était dans ma boîte!!!
  2. salut momo on c l homme on voter girard pourquoi pas voter momo on pourquoi pas pourquoi pas ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, pasque on est pas fou momo on
  3. Moi qui habite sur Pasteur, voisin de Marion ;). je reçois que très rarement l’expression ou le singulier pluriel mais là, le hasard fait bien les choses, j’ai reçu dans ma boite aux lettres ces 2 revues. Nous pouvons constaté des articles ostentatoires vis a vis de la mairie en place.
    Comme nous le disait Haddou il existe une loi qui dit:
    à partir de septembre qui précède les élections toute revu dépendant de la ville ne peut pas promouvoir les élus en place.
  4. I have a dream….Découvrir expression dans ma boîte aux lettres tous les 15jrs !!!! Ah si j étais élue je le trouverais sur mon bureau…merci à la boulangerie du quartier qui en laisse toujours quelques uns sur son comptoir pour les oublies du charreard Max barrel.
  5. Ne nous égarons pas la critique qui est formulée ne concerne pas le fait que ce journal soit gratuit et traitant de dossier utile pour les vénissians mais qu’il soit partial, partie prenante. L’argent qui lui distribué appartient aux vénissians et pas à l’exécutif donc ce journal ne doit pas prendre dans ses écrits de positionnement politique ça c’est du rève mais pour le réaliser sanctionner l’alliance socialo coco. Le vénissaian a besoin plus aujourd’hui qu’hier d’un autre horizon alors rendez vous aux urnes et changer le devenir sinon on repart pour un siècle de socialo comuniste avec les mêmes qui s’allieront au second tour
  6. Enfin les choses sont dites… Et après qu’on vienne pas me parler de l’objectivité journalistique de ce papier, bien cher pour notre commune.
  7. Je suis content que cet article soit autant commente et c est tant mieux pour le dialogue, je ne suis pas dupe que lyon capitale n est pas toujours objectif. Mais en ce qui concerne expressions libre à vous d apprécier ou pas ce journal. Pourtant ce journal est bien financé par la ville comme les journaux nationaux qui sont en partie aussi financé par l état. Certes Expressions fait parfois de bons articles : ce que je regrette c est que Mme Peytavin adjointe est aussi directrice de publication.
  8. il faut du changement à bout de souffle 88 ans communiste ras le bol voter girard pour un nouveau souffle à vennisieux il faut ce reveiller j invite tout les venissants à faire la revolution par les urnes au mois de mars yes oui kent
  9. Tous les sujets sont bons et la critique systématique lorsque l’on veut la tête de quelqu’un ou d’une équipe. La vraie question est de savoir jusqu’où peut-on aller ? Remettre en cause le journal Expressions, un gratuit où tous les Vénissians peuvent retrouver l’info locale, des dossiers, des adresses utiles, découvrir une autre facette de leur « voisin » à travers des portraits , connaître les résultats de leurs clubs, ect…bref un journal réalisé par une équipe de pro ne l’oublions pas avant de jeter l’opprobre. Pour ma part, je le lis tous les 15 jours et je prends plaisir à suivre l’actualité vénissiane, qu’aucun autre journal ne me donne, surtout pas Lyon capitale, centré sur Lyon uniquement, ou se tournant sur nos villes uniquement pour mettre son vrai nez de fouille-m…. dans des pseudos affaires…. Alors soyons conscient que disposer d’une info régulière est aujourd’hui un luxe dans un contexte où la presse, détenue en majeur partie par le monde de la finance, se retrouve prise dans le jeu de la concurrence et du rentable: où est l’indépendance, où est parfois l’éthique face à un déferlement de faits divers et de « scandales » Alors oui Expressions est mon journal et bravo à toute l’équipe, continuez à nous informer….
  10. vue le prix de capital ,c est pas un chomeur ou un rmiste qui va se le payer,le chomeur et le rmiste, attend de voir dans l expression , ou sont les emploie avenir, et generation , alors collomb , ont s en fout pour une commune de 60 000 habitant on a pas vue beaucoup d effort , aha oui mais c est vraie l etat participe ,alors ,on boy he cote vue qu il y a plus de 1300 poste pour une mairie qui devrait en avoir entre 5000 et600 alors colomb, on s en fout a bon entendeur ,,,,,,,,,,,,,,,
  11. Il est aussi marrant de noter que LyonCapitale cite régulièrement Gérard Collomb maire de Lyon, chaque journal aurait son poulain?

    Voici quelques titres d’articles:
    Hier: Le nouveau métro de Collomb se ferait après 2020
    Hier: Collomb propose d’ouvrir le métro jusqu’à 2h
    Hier: Show Collomb » au Pathé Vaise : un coût de 40 000 euros
    13 février: Collomb lance ses « balades urbaines » à Lyon 5e
    12 février: Le 1er show de Collomb au Pathé Vaise
    5 février : Picot: “Collomb a le souci du lien entre économie et social »
    21 janvier: Gérard Collomb : « Etre maire de Lyon ne s’improvise pas
    17 janvier: Lyon : les têtes de liste de Gérard Collomb
    Etc…
    Mais Lyon Capitale ne fait pas de pub. Et bien sur il parle souvent de Aline Guitard PCF candidate à Lyon, ah non il n’en parle quasiment jamais.

  12. bjr on ramène toujours le national au local, c est un probleme dans cette commune, l expression roule pour la mairie rien d etonnant elle paie,la la liberté d expression , a un prix , celui de la liberté ,,legalité, et la fraternité,,mais pas pour tout le monde, la seule liberté meme si elle est courte elle peut etres innoubliable ,cela s appelle l urne peut ton parler de quelqu un qui na pas été elue par le peuple ,mais par une deleguation , un probleme s impose nul n est prophete chez lui a bon entendeur
  13. L’indépendance de la Presse est un vaste sujet. Alors que la plus part des titres nationaux sont possédés par des milliardaires issus de l’industrie militaire et dont certains sont même Député (Dassault et son Fiagro), il y a beaucoup à dire sur le verrouillage des médias. Expression ne pourrait être réellement indépendant que s’il avait une indépendance financière. Or cela est impossible sauf à le rendre payant et espérer assez de vente pour sa survie. Si Vénissieux veut un journal et ça c’est très bien, il faut qu’il soit soutenu par la puissance publique et donc la Mairie. Il ne faut pas voir le mal partout non plus, la rédactrice en chef n’est pas la conseillère en communication de la Maire par exemple, le journal a son fonctionnement interne propre. Après que le nom de la maire apparaissent plus souvent que celui des autres candidats n’est pas étonnant. Si elle inaugure une école ou n’importe quel autre chantier, elle sera citée dedans et il y aura probablement une photo de l’événement. D’ailleurs les journalistes demande toujours l’avis du maire à chaque problème qui survient sur la Ville, ce qui multiplie les articles. Même le Figaro journal de droite cite plus souvent Hollande que d’autres personnages politiques de droite en ce moment. Le problème survient lorsque des élections approchent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.