Marin : ouverture du procès de son agresseur

Un an et demi après son agression, le procès de l’agresseur de Marin débute aujourd’hui et devrait durer 3 jours. La vie du jeune Marin a basculé le 11 novembre 2016, après avoir défendu un couple qui s’embrassait alors qu’un jeune passe et leur lance : « Vous pourriez faire ça à l’hôtel ». « Va te faire enc…», répond l’homme.

Le jeune Marin s’est interposé, et non content d’avoir été remballé, il a décidé de suivre Marin qui était monté dans le bus avec son amie. Suivi par son agresseur qului avait asséné plusieurs coups de béquille sur le crâne, marin a été plongé dans le coma pendant plusieurs semaines, et les médecins étaient très réservés sur ses chances de survie.

Le jeune Marin est aujourd’hui à sa quatrième opération du crâne et souffre toujours de lourdes séquelles. Sur sa page Facebook « Je soutiens Marin », il est suivie par près de 190 000 personnes, qui permet de raconter à ceux qui le soutiennent son long combat qu’il endure pour tenter de se reconstruire.

Récemment, Son histoire a ému le pape qui l’a reçu en audience privée le 11 avril 2018 au Vatican.

Le pape François et Marin

Le jeune agresseur âgé de 17 ans au moment des faits, connu de la police et en échec scolaire, sera jugé à huis clos de mercredi à vendredi. Il est poursuivi pour « violences avec usage ou menace d’une arme suivie de mutilation ou infirmité permanente » et encourt une peine de 15 ans de réclusion. 

Incarcéré depuis son arrestation, l’accusé a reconnu les faits, et a écrit plusieurs lettres d’excuses.

Reste à savoir si le jeune Marin qui sera présent à l’audience, entouré de sa famille aura le courage de lui pardonner.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.