Métropole : le groupe Communiste et Républicain vote l’augmentation des indemnités des élus-es

 « Des indemnités nécessaires pour des élus », c’est le titre de l’article de M Millet, adjoint au logement, conseiller Métropolitain, et Président de la Sacoviv. Et comme l’élu communiste, a plusieurs casquettes, autant voté l’augmentation de l’indemnité des vices-président de la Métropole. Et là, je vous laisse deviner qui est concerné ? Et oui, Mme Picard, maire communiste de Vénissieux est aussi Vice-Présidente de la Métropole chargé de la lutte contre les discriminations et égalité femmes/hommes.

Au Conseil Métropolitain du 27 juillet 2020 a été mis au vote la fixation des indemnités de fonction des élus (N° 2020-0128), et le groupe Communiste et Républicain a voté la proposition qu’a proposé le Président de la Métropole. Donc, un vice-président de la Métropole devrait percevoir une indemnité de 3 800 euros. Et comme Michèle Picard, est aussi une élue locale, elle cumulera ses indemnités.

Bien entendu, on peut se poser la question de savoir si M. Millet aurait approuvé cette délibération si son groupe ne faisait pas partie de la majorité métropolitaine. 

Mais l’élu communiste, bien en forme, ce 27 juillet a aussi déclaré que « A tous ceux qui dénoncent ces indemnités, il y a en France 300 000 salariés aux salaires plus élevés que ceux de nos députés. Ceux qui dénoncent ne semblent pas connaître cette réalité du privé ». Si sa phrase le rassure, on peut aussi lui dire qu’il y a 63 millions de français qui gagne moins, et çà devrait l’inquiéter.

Mais l’élu communiste, qui est aussi un cumulard d’indemnité, puisqu’il est conseiller métropolitain et adjoint au logement à Vénissieux, pense qu’il faudrait donner aux élus « une protection contre la précarité naturelle de sa situation …» Ah bon, y aurait-il des élus-es dans sa majorité qui sont au porte de la précarité ?

Pour info à M. Millet, les vénissians aimeraient bien connaître l’indemnité exact et net, perçue par les élus locaux de Vénissieux, car lors du conseil municipal du 15 juillet 2020, aucun élu de la majorité ou de l’opposition n’a pu donner le montant en euros de l’indemnité du maire et des adjoints. Ce qui nous fait dire que l’on est bien loin de la transparence voulue par cette majorité municipale.

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.