Métropole : pas d’alliance avec le PS

Conseiller PCF métropoleLe bastion communiste vénissian, essaye de résister à la Métropole. En avril 2014 les quatre conseillers métropolitains PC ne voulaient pas faire partie de la majorité socialiste de Gérard Collomb, montrant ainsi leur « indépendance » et à priori le refus d’une éventuelle alliance de gauche.

Dernièrement Mr Collomb est revenu à la rescousse pour leur demander de rejoindre la majorité socialiste. Que nenni ont répondu nos quatre conseillers, la maire de Vénissieux Mme Picard, Yolande Peytavin, Pierre-Alain Millet et Marie-Christine Burricand. Pour justifier leur refus ils ont répondu par « la baisse des dotations de l’Etat entraînent des diminutions dans les enveloppes de la Métropole à destination de Vénissieux« , et Mme Le Maire va plus loin en précisant « Dans un contexte où les difficultés sociales de nos populations sont de plus en plus fortes, la nouvelle organisation territoriale doit s’attacher à développer tous nos territoires, notamment les plus fragiles, et répondre aux besoins et aspirations de la population ». (Source LyonMag)

Allez comprendre ce charabia, bref, est-ce que les élus de la ville bien rouge, répondent aux « aux besoins et aspirations de la population » ? 

Pour l’avenir, cela va être difficile, alors que Mr Kimefeld, patron du PS du Rhône prône une alliance à gauche, en cas de réélection, aujourd’hui le refus des élus PCF de rejoindre la majorité socialiste ne va pas faciliter la stratégie du PS.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires


  1. je veux bien mais on fait quoi?
    Une nouvelle république? On demande l independance de venissieux? On renverse hollande et on mets picard ou millet à sa place?
    Soyez novateur proposer je suis à votre ecoute

  2. c’est quoi votre théorie? C’est en Etant systématiquement dans une opposition stérile face au mastodonte métropole que l’on sera efficace pour venissieux , je ne pense pas qu’il vont trouver des alliés à droite donc c’est les 4 pathetiques conseillers communautaires communistes contre le bloc de gauche majoritaire, je vous donne le résultat d’avance, ils vont prendre la trique donc par ricochet les venissians.
    Après votre théorie de c’est pas démocratique etc etc, j’ai envie de vous dire que la vie est cruelle mais qu’il faut s’adapter.
  3. Ils ont raison, qu’on ne les aime ou pas. Le pire c’est de voir les représentants du PS à Venissieux dire que s’ils ne sont pas plus gentils avec la Métropole, rien ne se fera à Vénissieux. Scandaleuse justification du clientélisme ! Alors, dans le Grand Lyon on ne fait des choses que chez les copains ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.