Michèle Picard sur BFM : « les squares ne sont pas fermables… »

L’élue communiste va devenir une vraie star médiatique.

Après Europe 1, au tour de BFM Lyon, de passer voir Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, suite à son courrier envoyé à la préfète. C’est clair qu’avec toutes ses interviews dans les médias, on va surement, d’ici quelques jours, voir un plus grand nombre de policiers nationaux.

Mme le maire nous dit que « les squares ne sont pas fermables et que la police municipale ne peut pas tout faire ». Donc si elle ne peut pas tout faire, c’est qu’elle est en sous-effectif, une trentaine à Vénissieux, donc, pourquoi l’élue communiste n’a pas prévu dans son programme électoral l’augmentation de policiers municipaux, au lieu de nous dire qu’elle va augmenter le nombre d’ASVP (Agent de surveillance de la voie publique), car en cette période de confinement, seuls les policiers municipaux et nationaux ont le droit de pratiquer des contrôles et de verbaliser les contrevenants.

Il faut aussi rappeler à Mme le maire que la police nationale ne peut aussi tout faire, même si tout au long de son mandat, elle n’a cessé de répéter que la sécurité était du domaine régalien.

Enième rappel à Michèle Picard, M Macron n’a pas déclaré qu’il y aurait 100 000 policiers supplémentaires, mais qu’il avait promis le déploiement de 100.000 policiers et gendarmes sur l’ensemble du territoire afin de faire respecter ces mesures. 

A moins que notre maire aille plus loin dans sa pensée, jusqu’à réclamer des forces militaires pour faire respecter le confinement ?

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.