Michèle Picard et Yves Blein : prêt pour les municipales ?

Décidément, on sent comme un lancé de fronde envers Yves Blein, député de la 14ème circonscription du Rhône, qui en quelques jours a eu droit à un article sur le site internet de M. Millet (PCF), adjoint au logement à Vénissieux, et tout récemment Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a publié une déclaration sur son site. Autant dire que cela me fait bien rire, car on a comme l’impression, que depuis que le député a laissé plané une éventuelle candidature aux élections municipales de 2020, c’est le branle-bas de combat du côté des communistes vénissians.

Et tout çà, pour un petit post que le député a mis en ligne sur sa page FaceBook, où il prédit « des soucis monumentaux de circulation pour les riverains » (VénissieuxInfos)

Pour la mairesse communiste de Vénissieux, tout ceci n’est que « Récupération ou méconnaissance … les deux monsieur le Député ! ». Oula, on sent comme une sorte d’énervement de la part de l’élue communiste :

Jusque-là nous pouvions penser qu’il cultivait l’art d’être présent tout en étant absent. Par contre ses propos recueillis dans l’édition du Progrès de samedi dernier frisent la récupération, et surtout sont la preuve qu’il méconnait le dossier.

Heu déjà, je pense qu’il y a une faute au verbe méconnaître, il manque l’accent circonflexe – lol -. Oui je chipote un peu, nous faisons tous des fautes, n’est-ce pas !!!

Pour en revenir à la déclaration de la première magistrate, dire que M. Blein fait de la récupération, peut-être, mais çà, je pense que tous les politiques font de même, donc, cela me fait bien rire. 

En ce qui concerne les problèmes de circulation, Michèle Picard, nous dit qu’elle connait parfaitement les préoccupations des vénissians :

je tiens à le rassurer. Je connais parfaitement les préoccupations des Vénissians sur cette question légitime. Des études ont été menées par la Métropole de Lyon.

Tiens donc, voyez comme Michèle Picard met la Métropole en avant, on pourrait croire que, si comme le prédit le député « des soucis monumentaux de circulation pour les riverains » risquent d’arriver, on se sécurise et dans ce genre de scénario, ce serait donc la faute à la Métropole; dans le cas contraire, je parie que la ville nous ferait rappeler que c’est grâce à nos élus.

Pour les préoccupations des vénissians que semble connaître Mme Picard, alors là je demande à voir et j’attends avec impatience la réaction des habitants de Parilly.

Mme Picard, nous annonce, que ce chantier est un grand projet humain avec des emplois à la clé : 

C’est également un projet humain. 2 000 emplois sont attendus, dans ce nouveau quartier, et la phase des chantiers offrira, elle, de nombreuses possibilités dans le temps. Des petits commerces de proximité, place Grandclément, verront le jour fin 2020, et profiteront aux habitants du quartier de Parilly.

2 000 emplois, wouah, moi je demande comment a été fait ce calcul, sans oublier la création de petits commerces de proximité qui fera la joie des habitants, heu çà aussi je demande à voir.

Effectivement, sur papier tout est beau et magnifique, mais on sait très bien que cela ne reflète pas souvent la réalité, et nous verrons bien, dès l’ouverture de ces deux enseignes l’impact au niveau de la circulation et surtout en terme d’écologie, car il ne faut pas se voiler la face, les lyonnais ne vont pas venir en tram à Ikéa et à Leroy Merlin, d’autant plus que Darty serait aussi intéresser pour prendre des locaux !!!

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Elle est grave!! Oui ça flippe sec du côté de la mairie!! Que vont ils promettre à la france insoumise pour se mettre avec eux?? Tiens la place de maire…rigolo non??

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.