Michèle Picard : invitée de RCF

Michele-Picard-Venissieux-PCA croire que la maire de Vénissieux fait le tour des radios pour s’exprimer sur sa récente élection, comme si elle ne devait pas se mettre immédiatement au travail pour rattraper le temps perdu. Mais bon elle a le droit de s’exprimer, et elle a décidé de répondre à l’invitation de la radio RCF (Radios chrétiennes francophones), par conséquent la maire communiste laïque a répondu aux questions de la journaliste de RCF.

Elle a déclaré qu’elle a vécu une campagne très courte, et qu’il fallait aller très vite pour avoir une forte mobilisation face à cette annulation injuste. Elle a encore parlé de « climat délétère« . Le délai légal d’annulation par Christophe Girard est dépassé et selon elle il aurait poursuivi sa stratégie du « pourrissement« . Elle envisage donc de l’attaquer en diffamation pour avoir évoqué une collusion entre les communistes et le Front National.

Concernant LBK (auquel elle reproche d’avoir dit « 83 ans de communisme, ça suffit! »), elle déclare avoir voulu adopter un large rassemblement à gauche sur son programme et lui reproche de ne pas « avoir dit un certain nombre de choses par rapport à l’année dernière » et a donc poursuivi sans eux . Mais M. Benkhélifa peut être rassuré car elle a déclaré qu’elle n’avait pas de problème personnel avec lui mais avec sa politique (sachant qu’elle ne voulait pas de lui du tout dans sa liste lol) car il a continué à tirer sur son équipe et son programme.

On apprend qu’elle et son équipe se sont vite mis au travail pour continuer les projets

  • la cuisine centrale afin de ne pas prendre de retard
  • la construction du nouveau groupe scolaire du centre

Pour ce qui est de la Métropole elle reste vigilante et la veut solidaire et équitable avec une certaine visibilité et reviens encore sur le problème déjà évoqué de la pré-fabrique opéra.
Article écrit par notre correspondant : Bassim

A un moment donné on va lui laisser la parole et écouter son interview.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. A un moment donné faire une cuisine centrale intercommunale était un projet de bon sens…
    A un moment donné traiter KBK de mysogine,tricheur et menteur,c est pas tirer a boulets rouges sur un candidat ça??
  2. Aie aie les fautes de fraçcais j’ai eu tellement mal aux oreilles que j’ai erreté d’écouter l’interview au bout de 2 minutes……. on se demande qui devrait fréquenter la nouvelle école du centre……:)
  3. C.Girard aura fort à faire avec la justice, 1plainte du préfet, 1de la majorité… Aura-il le temps de proposé une véritable opposition, j’en doute !
    Quand a LBK, aille aille aille ! Un retour de bâton fulgurant, ces alliés l’on dedavoués, ces choix politique sont remis en cause par son propre camp… Un naufrage annoncé de 5 ans !

    Affaires à suivre ; )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.