Michèle Picard réagit à la candidature de Yves Blein

La candidate communiste aux élections municipales de mars 2020 a rapidement réagi à l’annonce officielle de M. Yves Blein de briguer la mairie de Vénissieux. Alors que le député candidat a déclaré lors de sa conférence de presse, que cette élection est locale et que les sujets nationaux et métropolitains, ne seront pas mis en avant,  Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, lui fait rappeler qu’il a été socialiste pour changer de bord en 2017 pour rejoindre Macron. 

Mme Picard veut « débusquer » le député et met en avant la politique gouvernementale, alors qu’elle sait très bien, que cela n’a rien à voir avec une campagne électorale municipale puisque le débat sur les retraites, la sécurité sociale et les services publics sont du ressort de l’Etat et non des mairies -ahaha-

En attendant, elle refuse toute campagne populiste et délétère. Peut-être que Mme Picard, pourrait nous donner une définition ou quelle serait sa conception du populisme, car si en France ce terme est utilisé pour qualifier un parti d’extrême droite qui essaie de muer, il peut être différend dans d’autres pays. Mais le populiste est souvent comparé à l’extrême droite, on peut tout aussi dire qu’il existe un populisme d’extrême gauche puisque Jean-Luc Mélenchon, dit lui-même « assumer son populisme ». Si je me trompe pas, il existe au sein de sa majorité des élus du parti de M. Mélenchon, et qu’aujourd’hui ils soutiennent sa candidature.

Les propos de Mme Picard, peuvent-ils être considérer comme populiste ? Pour mieux comprendre le terme entre populaire et populiste, j’invite les hommes politiques vénissians à regarder cette petite vidéo, qui leur donnera quelques explications sur ces deux adjectifs souvent utilisés à tord et à travers :

Quant à une soi-disant campagne électorale délétère qu’elle dit craindre, elle devrait lire les commentaires de la page FaceBook du journal Expressions, largement subventionné par la ville de Vénissieux, où certains se donnent à coeur joie dans le délétère :

En voici quelques exemples :

« apres etre socialo,en marche cet arriviste imbus de sa personne ose se presenter dans notre ville ouvriere ou l’on recherche les riches!sacre doublette avec iacovella,n’oubliez pas messieurs les donneurs de leçons que venissieux est depuis plus de 80 ans dirigez par des elus communistes messieurs DUPIC,HOUEL,GERIN,et aujourd’hui madame PICARDont ete et seront toujours au service de ses habitants ils n’ont nul besoin de vous et vous le demontreront en mars 2022,car votre score sera aussi éleve que la retraite de nos aanciens,c’est a dire la misere »

« LAREM, parti des eborgneurs et du désordre »

« Et Mokrane Kessi candidat LREM. Lui qui voulait enfiler son gilet jaune en début d’année et qui soutient la macronnie en sa fin. Une caricature de l’équipe. »

« N’oublions pas qu’au départ il était PS aujourd’hui République en marche et demain Front national Yves brun adore changer de veste »

Donc, je pense que la plupart de ses commentaires proviennent de personnes qui soutiennent Michèle Picard, donc avant de parler de campagne délétère, la candidate communiste devrait plutôt conseiller à ses personnes qui semblent soutenir sa candidature, d’être moins délétère.

Un article intéressant sur le populisme → Au fait, c’est quoi un populiste?

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.