Minguettes 1981-2017 : pas grand chose n’a changé

Pourquoi parler des Minguettes ? La raison est simple, en fouillant dans la boite à souvenir, je suis tombé sur un reportage du mois de septembre 1981. A cette époque les Minguettes c’est 7000 logements sociaux répartis dans des tours construites dans les années 60.

Au fil des années de plus en plus de familles issues de l’immigration arrivent dans ces grandes tours, mais par contre, on voit s’accentuer le départ des habitants d’origine eurpéenne. Puis c’est la période où les problèmes de violences font leur apparition, que ce soit de la part des forces de police ou d’une certaine partie de la jeunesse. Les tours commencent à se vider, et on voit apparaître des fenêtres brisées, des appartements vides, des couloirs non entretenues etc etc

Le reportage que je vous invite à regarder attentivement date, donc, de 1981, mais hormis les tenues vestimentaires et les coupes de cheveux de l’époque on se croirait en 2017, puisque les mêmes problèmes relatés dans cette interview sont pratiquement un copié collé de ce qu’il se passe aujourd’hui dans nos quartier :

  • Chômage
  • Insécurité
  • Impôts élevés
  • Démolition de tours
  • etc …

Vous allez me dire que j’exagère, pas vraiment, puisque hormis une énième rénovation urbaine, et l’arrivée du Tram que l’on nous rabâche à chaque occasion, le fond n’a guère évolué. Les jeunes rencontrent les mêmes problèmes que leurs aînés, avec les mêmes galères pour trouver un emploi, un logement, une formation, sans oublier les relations avec les forces de l’ordre ou chacun joue aux chats et à la souris comme en 1981.

Même politiquement, la ville n’a pas changé car en 1981, elle était dirigée par une majorité communiste conduite par M. Gerin et avant son accession à la mairie, c’était Marcel Houël qui était maire. Et en 2017, la majorité communiste est toujours en place. Le FN a pris de l’importance, et il bien aujourd’hui bien implanté à Vénissieux. 

Alors regardez bien ce reportage, les plus anciens se rappellerons quelques souvenirs, et pour les autres je vous invite à prendre votre avenir en main socialement et politiquement.

Autre article intéressant à lire sur le site semeurscitoyens → Les Minguettes, 9 juillet 1981, la France à vif

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Faut vraiment le faire pour prétendre que rien n’a changé aux Minguettes depuis 1981 ! LOL, comme vous dites, et même double-LOL ! Mais c’est vrai, c’est resté un quartier populaire qui accueille des gens pauvres dont les autres villes ne veulent pas. Et parmi les habitants, un petit nombre de délinquants (qui ne sont parmi les plus pauvres, d’ailleurs) et de gens mal éduqués et sales qui donnent une mauvaise image à ce quartier, bien aidés par certains habitants du centre-ville qui relayent leurs imbécilités.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.