Monmousseau : des logements vont être détruits

Ce n’est plus de la rénovation urbaine, mais de la destruction. Pour le prochain plan de rénovation urbaine qui sera présenté prochainement à l’agence nationale de rénovation, il est prévu, la destruction de 457 logements dans des barres et des tours,  sur le quartier Monmousseau et la reconstruction de 1 000 autres dans la même zone. Cela concerne une autre barre de ICF et les trois tours de ce quartier. 

C’est le fameux projet de la ZAC Marché-Monmousseau-Balmes qui prévoit aussi la restructuration de la place du marché, la création d’une trame verte du plateau jusqu’au centre-ville, la création d’une crèche, d’une halle des producteurs et la reconstruction de l’école Charles-Perrraud. Et comme vous vous en doutez c’est pour notre bien, puisque le but étant toujours le même « diversifier l’habitat pour une meilleure mixité sociale et améliorer la qualité paysagère ».

A ce titre, M. Idir Boumertit (Parti de gauche) adjoint au Grand Projet de ville, à l’insertion, et conseiller métropolitain, a été interviewé par Le Progrès et certaines de ses réponses me laisse bien perplexe. Dans un premier temps il nous annonce que le dossier est consultable par les habitants et qu’un cahier est mis à leur disposition afin qu’ils puissent donner leur avis. Je vous conseille vivement de vous rendre à la maison de Projet sur l ‘avenue Jean Cagne car c’est tout le quartier qui va être modifié.

En 2016, le journal Expressions, précisait dans un article dont le titre est Dessine-moi les Minguettes… en 2030 :

« Il devrait voir la création d’une halle couverte sur la place aujourd’hui utilisée par le plus grand marché de l’agglomération. Mais une partie de cette place, aujourd’hui un simple parking, pourrait être utilisé pour d’autres usages publics, y compris les jours de marché. La disparition de bâtiments alentour permettant par ailleurs de réaménager totalement les accès. »

A cette date, j’ai comme un pressentiment que les élus savaient que les tours de Monmousseau seraient détruites, pourtant les locataires étaient persuadés que cela ne les concernaient pas. Autant dire que lorsqu’ils vont apprendre la nouvelle, certains vont être très surpris.

Les tours de Monmousseau ont été réhabilitées il y a quelques années, et aujourd’hui l’adjoint de la majorité communiste nous déclare que « les rénover coûterait trop cher. » Ce qui n’était pas trop cher auparavant est devenu subitement trop élevé, alors autant raser, et reconstruire de beaux immeubles qui selon M. Boumertit nous annonce que les nouveaux logements ne seront pas du social mais les trois quarts en accession à la propriété et le reste en locatif libre financé par le 1%. Là encore les habitants vont apprécier, car il va falloir déguerpir pour faire place à des propriétaires. N’est-ce pas notre maire qui disait lutter contre la gentrification (La gentrification (du mot anglais gentry1, « petite noblesse »), ou embourgeoisement en français2 ou boboïsation (du terme bobo) dans la presse3, est un phénomène urbain par lequel des personnes plus aisées s’approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d’une couche sociale supérieure.)

Mais on apprend que l’école Charles Perrault sera reconstruite, que le gymnase Jacques Brel sera rebâti et que la piscine Auguste Delaune « reconfigurer« . Alors faudrait que l’on m’explique le sens du mot reconfigurer !!!

Donc, il est clair que les habitants du plateau doivent impérativement donné leur avis sur une refonte totale de leur quartier et ne pas laisser les politiques, les urbanises et les promoteurs modifiaient le quartier sans une participation active des habitants. D’ailleurs il serait intéressant que la municipalité lance une grande campagne d’information (tract, porte à porte, réunions) afin d’informer les habitants de l’avenir du quartier Monmousseau.

Le projet d’aménagement prévoit :

  • la démolition d’environ 500 logements, essentiellement dans le parc social, afin de permettre la réalisation d’un nouveau maillage viaire, de nouvelles constructions et de nouveaux aménagements d’espaces publics. Les démolitions envisagées concernent notamment le parc des bailleurs sociaux :
    • la grande barre Monmousseau (ICF, 198 logements et 38 garages) : validation par l’ANRU dans le cadre du protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain de la Métropole de Lyon (mars 2017)
    • des trois tours Monmousseau (Alliade, 173 logements), la petite barre Monmousseau (ICF, 88 logements) et la résidence Billon (Adoma, 160 chambres) : proposition pour inscription à la convention NPNRU
  • la réalisation d’un programme de construction prévoyant :
    •  la construction de nouveaux logements diversifiés (environ 1 000 logements), majoritairement en produits intermédiaires de type locatif ou accession abordable ou accession libre, la constitution d’un front urbain sur l’avenue Jean Cagne
    • la requalification de la place du marché forain
    • la réalisation d’une trame d’espaces à vocation publique : la requalification des voies existantes, la réalisation de nouvelles voies assurant la desserte interne de l’opération, la création d’un parc végétalisé au niveau des Balmes et l’aménagement de parcours modes doux de manière à mettre en relation les différents espaces de l’opération.

Pour consulter le dossier

  • à l’Hôtel de la Métropole, 20 rue du Lac 69003 Lyon, aux heures habituelles d’ouverture au public,
  • à la Mairie de Vénissieux, 5 avenue Marcel Houël 69200 Vénissieux, aux heures habituelles d’ouverture au public de la Direction de l’urbanisme (du lundi au jeudi de 8h30 à 12h15 et 13h15 à 17h et le vendredi de 8h30 à 12h15 et 13h15 à 16h30)
  • dans les locaux de la Maison du projet, 20 avenue Jean Cagne 69200 Vénissieux.

Le dossier de concertation comprendra au moins :

  • la présente délibération,
  • un plan de situation,
  • une notice explicative sur la réduction du périmètre de la ZAC Vénissy
  • un plan du périmètre du projet de la ZAC Marché/Monmousseau/Balmes
  • les projets de dossiers de création/réalisation de la ZAC Vénissy modifiés
  • une notice de présentation du projet d’aménagement de la ZAC Marché/Monmousseau/Balmes,
  • un cahier destiné à recueillir les observations du public.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.