Mouvement social : échec des négociations.

Après trois semaines de grève des agents de la ville qui a pertubé le fonctionnement des cantines, le mouvement a cessé. Etait-il nécessaire de pertuber les cantines, faire du bruit dans la mairie, et en arrivé là, c’est-à-dire, à rien. Les négociations n’ont pas abouti et les agents de la ville vont certainement réfléchir à deux fois avant de se lancer dans un nouveau mouvement, que les syndicats prévoient pour la rentrée. Joel Merico, directeur général des services, grand chef manitou de la ville, n’a pas bougé d’un iota, et à refusé le coup de pouce que réclamait les syndicats. Pour ma part je suis contre ce régime indemnitaire qui ne profite qu’à certains. Ce que je constate, c’est qu’aucun élu n’a été à la rencontre des employés pour connaître leur état d’esprit, nos élus ne voulaient pas se déplacer, puisque ce régime indemnitaire a été voté lors du conseil municipal. On voit encore une fois de plus, que les élus sont déconnectés de la réalité et que leurs déplacements dans les marchés uniquement pendant les élections ne sert à rien et que tout ceci est bien démagogique

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.