Municipales 2020 : Idir Boumertit fidèle à Michèle Picard

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), quality = 85

C’est vraiment beau la fidélité en politique, j’en ai la larme à l’oeil, faut pas déconner non plus, je ne vais pas faire pleurer mes yeux. Plus sérieusement, la nouvelle est tombée dans l’édition du Progrès en date du 29 octobre avec comme titre, « La France Insoumise poursuit sa route avec le PC ».

Ce n’est vraiment pas une surprise, et comme à la France Insoumise ils ne font pas les choses à moitié, deux portes paroles ont été nommés, Idir Boumertit, himself et Monia Benaissa qui en 2017 devait être la suppléante de M Benjamin Nivard aux élections législatives, mais a du se retirer laissant sa place à Léa Leverd. 

Selon l’article, la décision de poursuivre leur chemin avec les communistes, a été décidée en Assemblée Citoyenne, composée d’une trentaine de personnes. Quoi seulement 30 personnes, et moi qui croyait qu’ils étaient plus nombreux, et là, y a même pas quoi de faire une liste de 49 noms pour les municipales. Je comprends leur position de se ranger derrière Michèle Picard, car il est certain qu’aucun d’entre eux ne sera maire de la troisième ville du Rhône. D’ailleurs l’adjoint au Grand Projet de Ville, précise bien que son parti n’a pas vocation à faire une liste autonome. Tu m’étonnes, comme dirait l’autre. 

La question que l’on peut se poser, qu’ont fait les adjoints et les conseillers municipaux du parti de Gauche de Mélenchon pendant cette mandature. Très peu de déclarations quelque soit le sujet, pas de site internet local pour informer les habitants, une communication inexistante pendant ces cinq dernières années etc etc

M. Boumertit déclare qu’il est là pour écouter les gens, se concerter. Donc il faut attendre l’approche des élections pour sortir le grand jeu et dire aux électeurs, que les candidats de la majorité actuelle sont là pour être à notre écoute. Heu, j’ai quand même un peu de mal à croire à ce genre de discours. De plus il annonce que des réunions thématiques seront organisées à l’occasion de ces élections. Donc si je comprends pas bien, pas d’élections, pas de réunions. Drôle de façon de parler de concertation et d’écoute.

Personne ne sera dupe, il est clair que la décision de l’Assemblée citoyenne du parti de gauche, ou de la France Insoumise, car on ne s’y retrouve plus, dans qui est qui et qui fait quoi, n’est pas une surprise. Bien au contraire. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.