Pas d’usine de concassage à Vénissieux, pour l’instant !!!

Les habitants de Vénissieux, et plus particulièrement ceux du plateau vont être satisfaits, puisque l’adjoint à la mairie a déclaré au Progrès qu’il n’y aura pas d’usine de concassage sur le plateau, alors que selon l’opposition, celle-ci devait être construite sur le site de l’ancien lycée Jacques Brel. Ce qui fait dire à M. Benkhélifa que ce revirement de la part des élus-es de la majorité est plutôt surprenant :

« C’est quand même étonnant cette façon travestir l histoire et de reprendre toutes nos idées. Les faits sont têtus et tout le monde a de la mémoire. La mairie et toute la majorité (PCF In soumis, EELV et les pièces rapportées) étaient favorable à l usine de concassage. »
Il faut se rappeler que c’est l’opposant socialiste, M. Benkhélifa, qui avait annoncé l’éventualité de ce projet, qui prévoyait dans un des deux scénarios, l’installation de cette usine pour recycler les gravats de l’immeuble de la grande barre ICF de Monmousseau qui devrait être détruit début avril 2021.
Mais il faut rester méfiant, car M. Boumertit (LFI) adjoint délégué au Projet de ville, a bien dit dans les colonnes du Progrès

« Je réaffirme, car je l’ai déjà dit plusieurs fois. Pour la démolition de la barre ICF, aucune usine de concassage ne viendra sur place. Le bailleur a opté pour un acheminement des matériaux dans une zone appropriée au sud de Lyon. Cela se fera par camions.  » (Le Progrès)

Pourtant le projet existait bien, mais la donne a changé face à la colère des habitants, car, certes à court terme il n’y aura aucune usine de ce type, mais l’autre barre ICF et les trois tours de Monmousseau sont vouées à la démolition puisque l’adjoint au grand projet de ville avait déclaré en octobre 2019 « pour les autres démolitions, qui concernent l’autre barre ICF et les trois tours de Monousseau, rien n’est encore décidé ». Parle t-il des démolitions ou de l’autre scénario de l’installation de l’usine de concassage, car une fois la grande barre ICF détruite, il existe bien un projet sur l’emplacement de l’ancien lycée  :

« un scénario de valorisation des matériaux de démolition sur site : concassage sur site et réemploi sur site pour réaliser les fondations des nouvelles rues et de la future place du marché. Ce scénario prévoit la mise en place d’une station de traitement des matériaux de démolition (concassage et criblage) sur le parking propriété d’Immobilière de Chemins de Fer (ICF), proche du gymnase J Brel et le stockage des matériaux valorisés sur une partie du site de l’ancien lycée J Brel. » (Délibération du conseil municipal n° 2019/10 Création de la ZAC marché Monmousseau-Balmes – Avis de la Ville sur l’étude d’impact)

On ne peut pas être plus clair… 

Du côté des écologistes, cette annonce ne va certainement pas les réjouir car il va en falloir des camions pour enlever tous ces gravats, car sur l’ancienne mandature, les écologistes (EELV), et pour M. Roustan (ex élu vénissian et ex conseiller métropolitain) si l’option de concassage est actée, il serait le premier à être satisfait, puisqu’il a déclaré se féliciter du recyclage des déchets sur place.

Les volumes de démolition estimés à ce stade des études sont les suivants :

  • Grande barre ICF Monmousseau : de l’ordre de 14 500 Tonnes
  • Trois tours Monmousseau : de l’ordre de 16 000 Tonnes
  • Petite barre Monmousseau : de l’ordre de 7 500 Tonnes
  • Résidence Adoma : de l’ordre de 4 500 Tonnes
  • Autres démolitions : de l’ordre de 5 500 Tonnes

Du côté des communistes, c’est encore M. Millet qui avait déclaré :

« Le vrai enjeu est donc de savoir quelle est la solution qui au total produit le moins d’impact sur l’environnement, et donc notre cadre de vie, quel que soit le lieu de l’activité. Et de toute façon, il ne s’agit pas de renvoyer cette activité le plus loin de chez soi, mais de choisir le site qui réduise au maximum son impact, un site où elle sera fortement contrôlée et surveillée. »

On a parfois du mal à comprendre les discours des uns et des autres, dans une même majorité.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.