Piscine intercommunale : pas avant 2015

17 millions d’investissement pour la reconstruction/rénovation de la piscine intercommunale, les trois villes qui gèrent la piscine devront se contentete de un peu plus de 3 millions d’euros remboursés par les assurances. On peut dire qu’il va falloir trouver de l’argent et Mme Le Maire de Vénissieux espère avoir des subventions. Mais les nageurs professionnels ou les amateurs devront attendre avant de faire trempette. Cette piscine grandiose ne sera ouverte que fin décembre 2014 ou janvier 2015, on va leur laisser du temps, on va dire plutôt mars 2015. Certes, je suis d’accord qu’il fallait absolument revoir le concept de ce centre nautique, mais de là à mettre autant d’argent je suis assez sceptique. Alors que faire en attendant, et bien fréquenter les piscines avoisinantes et changer de club de natation ou aller à la misérable piscine des Minguettes Auguste Delaune. Une piscine qui, elle aussi, devrait faire l’objet d’une reconstruction/rénovation, car les nageurs du club CMV-Natation doivent jongler entre les différentes piscines pour pouvoir s’entraîner et les élèves du collège Honoré de Balzac qui ont choisi l’option natation, doivent aller à pied jusqu’au lycée Lumière qui possède son propre bassin, et croyez-moi, c’est largement plus agréable que la piscine des Minguettes. Mais que nenni, la ville de Vénissieux préfère investir 400 000 euros dans un parking au trois-quart vide ou refaire le parvis de l’hôtel de ville pour plus de 130 000 euros, et j’en passe, car la liste serait trop longue. Mais tous les élus sont satisfaits de ce projet et le cabinet d’architecture aussi, il ne va pas dire le contraire. Mais je vous laisse lire l’Expression n°518 qui vous donnera des détails précis avec en prime une interview de Mme Picard, toujours aussi sur d’elle.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. me picard est quasi sur toutes les pages
    aurait elle un déficit d’image? ou serait elle communiste avec option culte de la personnalité?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.