PV et cortège de mariage : 1 850 en 4 mois dont 160 liés au cortège de mariage

Le nombre de PV dressait durant les quatre derniers mois de l’année 2018 est assez conséquent puisque selon les chiffres donnés par la municipalité, il s’élève à 1 850 procès verbaux dont 160 concernent des rodéos survenues lors des cortèges de mariage.

Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a décidé dès la prise de son mandat, de prendre sous son aile la délégation sur la sécurité et à la tranquillité. Face aux mécontentements des habitants qui se plaignent des incivilités et de l’insécurité, les chiffres tombent à pic pour la première magistrate qui semble satisfaite de la vidéo verbalisation.

Concernant les stupéfiants, selon la municipalité, la police municipale et en complément de la police nationale, 24 interpellations en flagrant délit ont eu lieu pendant cette période. D’autres infractions au code la route ont été relevées, dont 234 pour non-port de ceinture et 141 pour non-respect des feux rouges et des stops.

Selon Michèle Picard : 

« une action forte autour de ce type d’incivilités routières qui impactent très régulièrement le quotidien et la sécurité des habitants. » 

D’après ces chiffres, on pourrait tous se mettre à chanter « Tout va très bien, Madame la Marquise, Tout va très bien, tout va très bien. Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise ». 

Oui, il faut que l’on vous dise, que tout ne va pas très bien, et il ne suffit pas de donner ces chiffres pour dire que la situation s’améliore, car le constat fait pas les habitants lors des assemblées générales montre que chaque année la situation ne s’améliore pas. 

Où va l’argent de ces PV ? Il semblerait que la ville ne perçoit rien, hors si l’on se réfère à cet article, ce n’est pas tout à fait vrai

« Les Collectivités, récupèrent la plus grosse part : 36% des amendes l’an dernier, mais là on ne sait pas vraiment ce qu’elles en font » (Le-vrai-faux-de-l-info2/sait-on-ce-que-devient-largent-des-contraventions-)

D’ailleurs je me demande pourquoi ces chiffres ne sont pas publiés sur le site officiel de la ville, car si on ne lit pas la presse (Le Progrès, Expressions …) on n’est pas censé avoir l’information. Il est du rôle de la première magistrate de la ville d’informer les habitants par le biais du site internet de Vénissieux. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.