Réforme des rythmes scolaires

L’école le mercredi c’est fini, mais pas pour Vénissieux qui a décidé de maintenir la semaine de quatre jours et demi alors que selon le ministère de l’éducation nationale plus d’un tiers des communes reviendront vraisemblablement à la semaine de quatre jours.

Le décret du 28 juin 2017 autorise le retour à la semaine de quatre jours pour la rentrée prochaine pour les communes qui auront demandé une dérogation.

«Le décret permet au directeur académique des services de l’éducation nationale, sur proposition conjointe d’une commune ou d’un établissement public de coopération intercommunale et d’un ou plusieurs conseils d’école, d’autoriser des adaptations à l’organisation de la semaine scolaire ayant pour effet de répartir les heures d’enseignement hebdomadaires sur huit demi-journées réparties sur 4 jours». (Le Parisien)

La semaine de quatre jours et demi avait été instaurée sous le quinquennat précédent.

La ville de Vénissieux a décidé de rester à la semaine de quatre jours et demi tout en lançant une concertation, comme l’annonce l’article du journal Expressions, qui a interrogé Mme Callut adjointe en charge des affaires scolaires, et qui bien évidemment en a rajouté une couche sur la baisse des dotations des collectivités territoriales.

Je vous disais bien qu’il fallait s’attendre à ce genre de discours. Bref !!!

La réforme des quatre jours et demi a t-elle bénéfique pour les enfants, et bien selon un article du Monde :

il n’y a pas eu d’évaluation de l’impact de la réforme sur la réussite éducative et le bien-être des élèves. Mis à part quelques témoignages ponctuels de parents faisant état de la fatigue de leurs enfants, personne n’a pu établir rigoureusement comment la réorganisation du temps les a affectés, faute de protocoles établis en amont, de moyens, et de temps. (Source)

Financièrement la réforme voulu par le précédent gouvernement a eu un impact sur les finances des communes, et le retour à la semaine de quatre jours sera peut-être un soulagement pour certaines d’entre elles.

Mais comme le précise l’article d’Expressions, il est vrai qu’un rapport du groupe du travail du Sénat publié en juin recommande de ne pas revenir à la semaine de 4 jours, et ce malgré les défauts de la réforme, «improvisée et incomplète». Y revenir «serait un mauvais signe car on ferait prévaloir le monde des adultes sur celui des enfants», a notamment fait valoir Jean-Claude Carle, sénateur Les Républicains de Haute-Savoie.

En ce qui concerne cette large concertation voulue par la municipalité, je ne sais pas ce que cela donnera mais selon le syndicat enseignant majoritaire :

huit instituteurs sur dix préféraient en finir avec la réforme. Côté parents d’élèves, les avis sont mitigés, l’ancien système était pour certains avantageux. Quant aux principaux intéressés, les enfants, ils passeront de 162 à 144 jours d’école par an. L’emploi du temps des petits Français est actuellement le plus chargé d’Europe. (FranceTVInfo)

 
École : la semaine de quatre jours de retour

Peut-être que les parents et enseignants vénissians pourraient nous donner leur avis sur cette réforme des rythmes scolaires.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Difficile de revenir en arriere alors que des intervenants ont été recrutés par les communes??mais je me souviens de MPucard vent debout contre la reforme initiée par Vincent Peillon!! Ils sont contre tout!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.