S.I.P : la leçon de Blein

Vendredi, jour saint pour certains, mais jour de la newsletter du député socialiste Yves Blein. Actuellement les députés sont en vacances, youplahou, c’est chouette, j’vais pouvoir me balader dans les rues de la 14ème circonscription pour essayer de me faire réélire lors des législatives de 2017.

Mais il ne sera pas le seul à participer à la course aux voix puisque Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, ira certainement elle aussi à la pêche aux voix.

Mais le calendrier a fait en sorte que ces deux personnalités politiques se sont rencontrés au Centre des Finances Publiques de Vénissieux puisqu’il vient de réouvrir  après quelques semaines de travaux de rénovation. Des locaux flambant qui accueilleront les contribuables de Vénissieux Corbas et Saint-Fons

Donc, Philippe RIQUER, Directeur Régional des finances publiques Auvergne Rhône-Alpes, le député socialiste, la maire communiste de Vénissieux, se sont rendus jeudi 23 février à l’inauguration des nouveaux locaux. Les deux concurrents face à face, ouah, cela devait ne pas être très gai comme ambiance si l’on se fie à la photo postée par M. Blein. J’espère qu’ensuite ils ont pris le verre de l’amitié   :lol:  

@http://www.yvesblein.fr/

Mais aujourd’hui ce centre s’appelle le S.I.P, quoi !!! C’est quoi donc encore çà. Pas de problèmes puisque grâce à la newsletter du député, on en sortira moins bête   :D  

Donc le SIP c’est l’acronyme de Service des Impôts des Particuliers, heu en fait çà reste un truc ou l’on récolte nos impôts, vous savez, ceux que vous aimez recevoir   :D  

Et là grâce à M. Blein on a eu droit un petit rappel historique. Franchement qu’est-ce qu’on s’en fout, quoi mais qu’est-ce qu’il m’arrive à parler comme çà. Heu disons que quand l’on me parle impôt, les quelques cheveux qui me restent s’hérissent. 

Bon allez soyons sérieux, et reprenons le rappel historique du député sortant

Avant 2010, il existait deux types de guichets pour les impôts que paient les particuliers (impôts locaux et impôts sur le revenu) : le centre des impôts, qui calculait la somme que l’on devait payer, et la trésorerie où on pouvait régler ses impôts. Et forcément, ces guichets n’étaient pas au même endroit ! Les contribuables étaient donc souvent “trimbalés” d’un guichet à un autre, pour leur plus grand plaisir… Avec la fusion de la direction générale des impôts (qui calcule) et du Trésor public (qui encaisse) en une seule et unique direction générale des Finances publiques (DGFIP), l’ensemble des services ont été regroupés au niveau national, départemental et désormais au niveau des guichets.

Voilà vous en savez un peu plus, on dit Merci qui, Merci ……

 

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Oh ! ! notre charmante Maire elle faudra quelle achète un sourire à voir la photo ! ! ! ! ca pas l’air d’être la joie entre eux quoique qu’à Vénissieux on l’habitude d’avoir des masques et des fourberies politiques ( no comment )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.