Sacoviv : le directeur « out »

C’est officiel, le directeur de la Sacoviv Mr Guyard va quitter son poste. Ce sera surement dans le cadre d’un licenciement à l’amiable. Et oui, Mme Picard, maire de vénissieux et candidate à l’élection municipale de 2014 a pris le dossier en main et a décidé de se séparer du directeur tant controversé. En réunion extraordinaire du Conseil d’Administration, Mme Ebersviller, présidente de la Sacoviv, et tous ses comparses ont donc pris la décision de dire adieu à Mr Guyard. Il était temps, car ce directeur n’est pas guère apprécié pour son management envers les salariés et son comportement vis-à-vis des locataires, qui en ont plus que marre. Mais que peut vouloir dire ce départ. Mr Guyard était-il incompétent ?. Je ne le pense pas, il avait simplement une drôle de conception du management, mais la présidente était au courant puisqu’elle l’a toujours soutenu, de toute façon toute la clique municipale ne disait rien. Simplement, les élections approchent et mme le maire, ne voulait pas d’une épine sur son pied et ainsi compromettre sa réélection. Entre nous j’espère qu’elle ne sera pas réélu, et que tout cette mascarade de majorité PS PC iront pointer « au chômage » heu pardon, ces gens ne connaissantpas  le chômage puisque la plupart ont déjà un emploi dans la fonction publique ou se contentent de leur indemnité d’adjoint maire, qui n’est guère négligeable. Décidément les couacs au sein du conseil municipal n’en finisse pas, après les déboires au sein du PS, voici que le clan PC vont négocier le départ de Mr Guyard. Et oui il faudra bien une négociation et le directeur, ne se laissera certainement pas faire, et utilisera tous les moyens légaux pour percevoir une belle indemnité de rupture de contrat. Mais alors, les salariés et les locataires ont-ils le droit de connaître les détails de ce que va percevoir Mr Guyard. Que nenni, cela ressort du domaine privé et cela ne concerne que l’employeur et l’employé; c’est surement ce que l’on va nous dire si l’on demande des explications et des précisions sur ce licenciement. Une chose est sure. Je suis persuadé c’est une affaire politique puisque le directeur n’aurait jamais été mis à la porte si des élections n’auraient pas lieu en 2014. Mais les vénissians ne sont pas dupes et assez mature politiquement pour comprendre toute cette supercherie.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.