Scooter : colère de maman

Le 02 mars 2019 une petite fille âgée de 4 ans a été renversée par un scooter au parc des Minguettes. Sérieusement blessée, elle a été hospitalisée à l’hôpital mère enfant, elle est sortie, mais a subi un traumatisme crânien, une fracture au visage avec une dispense d’école pour une période de trois mois.

Selon la maman, qui s’est exprimée dans Le Progrès, deux scooters faisaient des rodéos et l’un des deux a heurté la petite fille qui l’a précipité au sol. Bien entendu, la maman a décidé d’appeler les forces de l’ordre et les pompiers, malgré après que les jeunes lui avaient conseillé de ne pas le faire.

Au delà de cet incident qui n’est pas le premier, on se demande ce que fait la ville et les forces de police pour éviter ce genre d’action. Alors que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux à en charge la délégation de la sécurité, c’est le directeur en charge de ces questions qui a répondu aux questions du journaliste du Progrès.

Selon lui, la fermeture du parc est inutile et ne servirait à rien, et pourtant il a des idées notre directeur de la sécurité puisqu’il déclare que la solution serait d’avoir une police dédiée comme au parc de la Tête d’Or à Lyon, mais cela n’est pas envisageable. Déjà il faut qu’il nous explique pourquoi ce n’est pas envisageable, et lui aussi nous ressort le même discours que Mme le maire, comme quoi la police municipale est mobilisée au quotidien, et que les sanctions tombent grâce à la vidéo verbalisation. Mdr.

Et là, il nous ressort le dernier projet de loi concernant la lutte contre les rodéos qui prévoit une peine d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende et qui peut aller jusqu’à 75 000 euros et cinq ans de prison. Le texte de loi a été renforcée puisqu’il prévoit la confiscation obligatoire des véhicules ayant servi à ce genre d’infractions.

Paroles, encore des paroles, comme dirait la chanson de Dalida, mais notre directeur de la sécurité ainsi que le maire, ne doivent pas connaître cette chanson et n’ont peut-être pas encore entendu le message des parents qui réclament plus de prévention et de sécurité afin que ce genre d’accident soit évité dans un parc fréquenté par de nombreuses familles. Mme le maire peut-elle nous dire de combien est le budget alloué à sécurité prévention, en tout cas moins de 8% qui est celui de la culture. 

En attendant la mère de la petite Kenza a décidé de porter plainte.

Je pense que les mamans devraient organiser une grande marche pour demander des moyens et des solutions pour éviter ce genre d’accident qui aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus grave. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.