Second tour des municipales 2014 : Communiqué de presse Mounir Grami

Communiqué de presse Mounir Grami

Vote utile

Nous avons proposé un Projet Citoyen au premier tour des élections municipales à Vénissieux pour donner le choix aux électeurs et les éclairer sur les enjeux de cette campagne. La Liste Citoyenne Vénissieux n’ayant récolté que 2,4% des suffrages, nous avons décidé de donner une consigne de vote pour le second tour. Dans une conversation téléphonique avec le candidat socialiste LBK, j’ai pris le soin d’expliquer pourquoi nous appelions à voter pour la liste du Centre et de la Droite de Christophe Girard:

Sur le plan politique, la liste socialiste n’a cessé de faire de fausses promesses (jobs, viandes « halal » dans les cantines…). Ces mensonges éloignent encore plus le citoyen du politique. De plus, LBK a nationalisé le débat en sollicitant des soutiens comme Najat Vallaud Belkacem, Yves Blein, Bruno Le Roux ou Gerard Collomb. Nous avons donc répondu que la priorité des français, c’était l’emploi et que dans ce domaine le gouvernement socialiste était incompétent. Nous attendons toujours la mutation écologique de notre économie! Sur les valeurs, l’idéologie socialiste devient décadente pour notre société notamment avec le Projet de Loi sur la Famille (théorie du genre). Sur le plan du dialogue interculturel et intercultuel nécessaire sur une ville comme Vénissieux, PC et PS sont bloqués dans leurs dogmatismes!
Sur le plan personnel, j’ai toujours eu des relations cordiales et respectueuses avec tous les candidats. Je connais Lotfi Ben Khelifa et Samia Hamdiken Ledesert depuis 8 ans puisque nous étions ensemble au Parti Socialiste de Vénissieux. Je refuse le vote communautariste et les magouilles entre copains. Certaines méthodes d’intimidations ont été employées durant cette campagne et des rumeurs propagées sur un rapprochement avec l’extrême droite. Tout cela est faux et démagogique…
Sur le plan stratégique, les socialistes et communistes étaient la majorité sortante et héritaient d’un bilan pas très glorieux. Les Vénissians réclamaient l’alternance démocratique. Arrivée en tête au premier tour, la liste communiste de Michèle Picard n’a pas fait le rassemblement de la gauche. Christophe Girard a su rassemblé la Droite, le Centre et au delà! La liste socialiste a « figuré » dans ce deuxième tour. Voter LBK, c’était renforcer Michèle Picard et repartir pour 6 ans de « stalinisme » à Vénissieux.

Pour toutes ces raisons, nous ne regrettons pas notre choix, cette campagne fut violente parfois et malgré le boycott des médias, les citoyens qui nous ont rejoins ont beaucoup appris sur le système politique. Des irrégularités ont été constatées dans ce scrutin, nous attendons donc de connaitre la suite donné par les autorités avant de reconnaitre le résultat. Le combat continue « avec vous, pour vous, la démocratie jusqu’au bout »!

Mounir GRAMI et son équipe

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Mais la je crois halluciné !!! LBK n’a jamais promis de viande Halal a la cantine cela est simplement une invention de vous !! Etiez vous au coté des collistiers leur des promesses que vous citiez? La critique est gratuite et la jaLousie est un mauvais defaut cela vous rends AIGRI !! Vous sembliez plus combatif au coté de Samia avez vous la memoire courte????

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.