Yves Blein : « la bêtise de certains me rend plutôt triste…. »

La vie politique n’est pas un monde de bisounours et parfois certains commentaires nous laisse pantois et on se demande quel est le but de traiter de « bouffon », une personne qui a dirigé un des fleurons de la police nationale.

Récemment, Yves Blein a accueilli dans son local de campagne M. Jean-Michel Fauvergue, député LREM mais aussi ex patron du Raid, qui a dirigé l’assaut contre le terroriste de l’attentat du magasin Hyper Casher à Paris, en janvier 2015.

A l’occasion de sa venue, plusieurs posts ont été publiés sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, mais le passage de cet ex patron du Raid à Vénissieux n’a pas plu à un élu communiste qui a tout simplement désigné M. Jean-Michel Fauvergue de « bouffon », en postant ce commentaire

« Un bouffon de plus pour aider Blein. Il est même pas capable d’argumenter seul!! ».

Des propos indigne d’un élu de la République, qui en ses temps difficiles, devrait soutenir les forces de police et non pas traiter de « bouffon »un policier qui a dû faire face à une prise d’otages qui avait duré plus de quatre, pour se terminer par un assaut mené par les policiers du RAID et de la BRI durant lequel aucun otage n’est tué. Le terroriste a été abattu alors qu’il ouvrait le feu sur les forces de l’ordre. Trois policiers et un otage ont été blessés.

Suite à cet assaut M. Fauvergue a tenu à saluer « le rôle primordial » de Lassana Bathily qui avait donné de précieux renseignement au patron du Raid

Le député LREM, candidat aux élections municipales de mars 2020, dans une liste qui se réclame sans étiquette, a tenu à donner son point de vue sur ce commentaire de l’élu communiste, en déclarant « Normalement les bouffons sont drôles….la bêtise de certains me rend plutôt triste… »

 

Espérons que Mme Picard, candidate communiste aux élections métropolitaines et municipales, et qui a souhaité que cette campagne soit digne et non délétère, demandera à ses colistiers et soutiens d’éviter ce genre de propos. En tout cas il est clair que l’on sait maintenant qui a commencé les hostilités verbales

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.