Agents municipaux : fin de la grève

Les agents municipaux manifestaient depuis plusieurs jours devant le parvis de l’hôtel de ville de Vénissieux, et une délégation a été reçue par Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. 

De plus il ne m’a pas semblé voir un article dans le journal en ligne Expressions sur ce mouvement social, bref,  chacun est libre de sa ligne rédactionnelle, ou alors je ne sais plus faire de recherches sur un site internet -lol-

Les agents municipaux ont-ils eu gain de cause sur leurs revendications, et bien selon l’article du Progrès, un protocole a été signé pour fixer les nouvelles règles de promotion des fonctionnaires de la ville. Cet accord a été signé par la ville, le Syndicat autonome des territoriaux de Vénissieux, alors que la CGT a voté contre.

Mais ce qui est comique dans tout cela, avec tous les respects que j’ai envers les grévistes, c’est la petite phrase de Chrystèle Alcaraz, secrétaire générale de la CGT de la ville de Vénissieux, qui a déclaré sortir la tête haute de ce mouvement qui a duré 7 jours :

Nous stoppons le mouvement. Nos revendications n’ont pas été satisfaites mais nous sortons la tête tout de même de ce conflit la tête haute.

Bon, là faudrait qu’elle nous donne la définition de sortir la tête haute, car je ne vois comment on peut être satisfait de sortir d’un mouvement de grève alors que les revendications de la CGT n’ont pas été satisfaites.

Les fonctionnaires de la ville s’en souviendront certainement au moment voulu.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Se battre est une dignité humaine…même quand on ne gagne pas!@
    Et les combats non menés sont perdus d avance!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.