Visite de quartier : boulevard Lénine

Une fois de plus, on a toujours l’impression, en regardant la photo publiée sur le journal Le Progrès, qu’il n’y avait pas grand monde à cette visite de quartier, des élus, responsables techniques, responsable du bailleur, mais pas trop d’habitants.

Pourtant à en croire l’article, ce quartier ressemble à un circuit Paul Ricard selon l’expression d’un habitant présent à cette visite. Au delà des problèmes d’insalubrité, d’encombrements, de stationnement, ce rajoute celui de la vitesse. Mr Fadly adjoint au quartier se contentera de remonter les doléances au niveau supérieur, sans vraiment si cela aura un impact sur ces problématiques qui semblent empoisonnées la vie des habitants, mais surtout leur sécurité. 

La réponse apporté par la mairie, est une lettre envoyée à la Métropole pour installer des ralentisseurs. heu, oups, j’en ai avalé de travers ma salive. Mais l’adjoint rassure les habitants que le conseil de quartier ne lâchera rien sur la sécurité. Heu, au fait, quelles seront les solutions apportées ? Car c’est cela que les habitants attendent et non pas de belles paroles qui risquent de s’envoler au fil du temps. Et comme le chantait Léo Ferré, « avec le temps, tout s’en va »

Le plus grave, c’est que le bailleur a fournit à six concierges du secteur, des casquettes de sécurité, non mais là on marche sur la tête. 

Pour se motiver et dire que tout ne va pas si mal,  on nous sort le truc que certains habitants seraient satisfaits des actions menées par le bailleur notamment concernant les cheminements, et du city-stade non loin du centre commercial. Un projet porté par le conseil de quartier et des jeunes habitants.

Wouep, comme dirait mon pote Bichon, faut bien se trouver des points positifs, sinon à quoi servirait ces visites de quartiers. 

Lire l’intégralité de l’article sur le site Le Progrès → Boulevard Lénine : « C’est presque le circuit Paul-Ricard »

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.