La semaine médiatique de Yves Blein

C’était la semaine médiatique de Yves Blein, député de la 14 ème circonscription, et qui par ses temps troublés au PS a eu droit à une interview sur la radio LyonPremière et un article dans Le Progrès du samedi 10 décembre 2016. On sait aujourd’hui que M. Blein se présente à sa réélection pour les élections législatives 2017 et face à lui, il y aura, Michèle Picard (PCF), maire de Vénissieux et Doriane Corsale (LR) adjointe à Saint-Priest. A l’heure actuelle, les autres candidats ne se sont pas déclarés.

Alors, y dit quoi, lol, notre député, qui n’en doutons pas, à l’approche des élections législatives fera souvent son apparition, du côté médiatique et sur le terrain de la 14 ème circonscription.

Lors de cette interview, il soutient bien évidemment Manuel Valls tout en déclarant « Ne pas avoir encore choisi son champion« . Pourtant on sent qu’il n’est pas indifférent à la candidature d’Emmanuel Macron puisqu’il déclare :

Partager la plupart des analyses, mais être en désaccord avec sa stratégie puisqu’il a quitté le gouvernement

On comprend que le député aurait souhaité que l’ancien ministre de l’économie participe aux primaires de la gauche et regrette la décision du secrétaire fédéral M. David Kimelfeld de soutenir Emmanuel Macron.

Il soutient bien évidement le quinquennat de François Hollande, en déclarant que 

le bilan de François Hollande est en train de reprendre des couleurs quand on le compare aux propositions de M. Fillon

Et pour le député, le président actuel a fait des choses, et plus précisément, la modernisation de la vison de l’économie, heu, faut pas déconner non plus. L’économie ne pas va pas très bien, la pauvreté est en augmentation, la gauche est complètement désunie, et pas franchement réconciliable lorsque l’on voit le discours et le comportement de certains hommes politiques de gauche. 

La victoire de la gauche aux élections présidentielles, sera très très difficile, Fillon est pour l’instant en bonne position, suivi de Marine Le Pen, Emmanuel Macron remonte dans les sondages, quand aux candidats de gauche, en attendant qu’ils finissent de régler leurs petits problèmes internes, finiront par trouver un consensus, qui portera les couleurs socialistes. Mais bon, pour l’instant, c’est pas gagné et les primaires, c’est mal barré, il ne reste que cinq semaines aux candidats déclarés pour faire leur campagne, alors que la droite a eu plusieurs mois. Autant dire que le parti socialiste n’arrivera pas à atteindre le record de 4 millions d’électeurs pour une primaire.

 

Alors si vous vous intéressez à la politique locale et nationale, et que vous avez 10 minutes à perdre, et bien écoutez l’interview de M. Blein

→ Interview Yves Blein du 07 décembre 2016

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Aie, c’est vrai, faudra m’excuser auprès de M. Macron, la petite erreur vient d’être corrigée, trop de choses à faire en même temps : lol
  2. La dernière fois que j’ai rencontré Emmanuel Macron, c’etait un garçon ! « Emmanuelle » est sans doute une autre personne…

    Plus sérieusement, j’espère que vous aurez compris le sens de mes réactions. Et en politique, rien n’est jamais certain !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.