Agression du boulanger : les réactions

Suite à l’agression du boulanger de la rue Professeur Roux à Vénissieux le 20 août 2015, les réactions n’ont pas tardé à venir, M. Kessi (Les Républicains) et Silvo Rofi (DLF) ont décidé de réagir pour dénoncer cet acte de violence.

M. Kessi dénonce le « laxisme des autorités locales » tout en précisant que ce laxisme a « franchi un palier de plus« . Pour Mokrane Kessi , « il est encore temps d’agir avant un drame irréparable« . La question est de savoir de quelle manière les autorités peuvent réagir. Il ne mâche pas ses mots puisqu’il parle de « situation mafieuse » qui règne autour de ce centre commercial

M. Rofi Silvio, parle d’une « lâche agression » que son mouvement (DLF) condamne. Il précise aussi « qu’il permis de douter de l’implication de la mairie et des services de sécurité communaux dans ce dossier étant donné que cet honnête commerçant avait demandé un renforcement des moyens de surveillance dans le quartier« . Des moyens qui selon le directeur de la DUPS ne peuvent pas être mis en place du fait que « Les abords de la boulangerie dépendent d’une copropriété et nous n’avons pas le droit de filmer sur le domaine privé. »

M. Rofi partage le même constat que M. Kessi, puisque son communiqué de presse, parle aussi de « laxisme » et reprend même le terme de « délitement » qu’avait utilisé Mme Picard pour dénoncer l’état de la société. « Notre mouvement (DLF) souhaite donc attirer l’attention de Mme Picard, maire de Vénissieux, qui s’est distingué depuis de nombreuses années par un affligeant laxisme en matière de sécurité et de tranquillité sur le territoire communal et que cela explique en grande partie le délitement de la société dont elle faisait état il y a peu afin que celle-ci apporte enfin une réponse ferme et concrète à cette délinquance juvénile. »

Dans leur communiqué, les représentants du parti Les Républicains, M. Kessi, et M. Rofi pour le mouvement Debout La France apporte leur soutien à ce boulanger et à ces employés.

Les chefs de l’opposition à Vénissieux, M. Benkhélifa (PS) et M. Girard (Divers droite) ne se sont pas à ce jour encore exprimés.

Le site internet du Groupe des élus socialistes et Républicains → Ensemble pour Vénissieux

Le site du Groupe Divers Droite représenté par M. Girard → christophegirard-venissieux

En ce qui concerne les élus de la majorité, à ce jour aucun communiqué non plus, de Mme Picard, maire de Vénissieux.

L'info c'est le partage !.

6 Commentaires

  1. Pour une milice
    Mais je pense que notre première action devrait se situer à la mairie
    C est eux les premiers fautifs
  2. N allons pas vers une milice surtout pas ! Allons a l encontre oui !! Sinon nous ouvrirons les portes du bronx français ! Mobilisons nous pour que cela n arrive jamais…………………………. Soyons plus întelligent…
  3. Je sens la milice ! Il faut que la police intervienne vite car sinon les habitants malgré eux vont se charger de leur sécurité et ce n est pas leur rôle ! Mme agissez vite !!
  4. Alors d’apres la municipalite les caméras qui nous ont couté une fortune ne peuvent pas filmer un centre commercial qui se trouverait dans une propriete privee. C’est de l’enfumage. Donc vaut mieux se faire agresser sur un espace public … mdr
  5. Mr kessi a raison le laxisme a franchi un palier de plus et si la ville et la police ne font rien ce sont les habitants qui vont se mettre a organiser leur sécurité est ce qu’il faut en arriver là ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.