Bataille métropolitaine à Vénissieux

Peu de personnes sont informées que les élections qui auront lieu le 15 et 22 mars 2020 sont très spécifiques et ce sera une première pour les électeurs (trices) puisque ceux-ci devront voter pour une liste municipale et pour celle de La Métropole. Autant dire que cela va compliquer les choses, pour s’y retrouver. 

On sait que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a décidé de se présenter pour les municipales, et sera tête de liste pour La Métropole. Idem pour Christophe Girard.

Pour les élections municipales, pas de surprise, des alliances ont déjà eu lieu, puisque la France Insoumise a décidé de soutenir et rejoindre la candidate communiste, reste à savoir ce que feront les écologistes.

Pour les élections métropolitaines, il y aura 14 têtes de listes pour les 14 circonscriptionq, symbolisées par des lettres de A à N. Récemment un second sondage a fait son apparition réalisé par Ipsos, et testé seulement auprès de 608 personnes inscrites sur les listes électorales de la Métropole de Lyon du 7 au 9 novembre (contre 813 pour le premier sondage réalisée par Opinion Way). Ces deux études ont mis en colère M. Millet (PCF) adjoint au logement à Vénissieux, qui a publié un second article précisant que tout ceci est de l’enfumage. 

On a l’impression que la bataille pour les élections métropolitaines, concerne uniquement Gérard Collomd et M. Kemelfeld. Que nenni, car cela se joue aussi dans les circonscriptions. Chacun des deux a nommé un ou deux référents selon les circonscriptions. Pour celle qui concerne Vénissieux, Feyzin, Corbas, Saint-Fons et Solaize, M. Collomb a nommé M Dureau et Mme Mertani, par contre depuis quelques temps M Dureau est bien silencieux et on a comme l’impression qu’il a été écarté.

L’actuel Président la Métropole, David Kimelfeld, a aussi nommé ses référents pour les différentes circonscriptions, et pour les Portes du Sud ont été nommés Fazia Ouatah, Hedia Riahi. Reste à savoir si l’une des deux référents fera parti d’une liste aux élections municipales de 2020.

Par contre je me demande bien pourquoi ne pas avoir  nommé l’une des deux dans une circonscription de l’Ouest ou du Nord Lyonnais ? Il faut toujours que l’on nous mette dans des cases bien précises.

Les référents par circonscription :

  • Circonscription A (Lyon Ouest) : Thomas Rudigoz, Marie Lextrait
  • Circonscription B (Lyon Centre) : David KimelfeldGrégory Cuilleron, Cécilia Sanchez
  • Circonscription C (Lyon Sud) : Myriam PicotLoïc Graber
  • Circonscription D (Lyon Sud-Est) : Michel Le Faou, Laura Ferrari
  • Circonscription E (Lyon Est) : Guy CorazzolCatherine Panassier
  • Circonscription F (Lyon Nord) : Georges KépénékianCatherine Panassier
  • Circonscription G (Villeurbanne) : Samia Belaziz, Franck Marmoz
  • Circonscription H (Rhône Amont) : Calogéro-Charly Palermo +1
  • Circonscription I (Porte des Alpes) : Valérie Romero, Françoise Ritter
  • Circonscription J : (Portes du Sud) : Fazia Ouatah, Hedia Riahi
  • Circonscription K (Lônes et coteaux du Rhône) : Jean-Luc Da Passano, Brigitte Jannot
  • Circonscription L (Ouest) : Yves Hartemann, Florence Mignot Caminale
  • Circonscription M (Val de Saône) : Maryline Saint-Cyr +1
  • Circonscription N (Plateau Nord) : Dominique Blanc, Nathalie Enksezian

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.