Branle bas de combat au PS pour les municipales 2013

Après Mme Picard, qui a récemment eu droit à un article du Progrès, c’est au tour du PS de se lancer dans des propositions avec un programme qui à ce jour n’en a pas l’air. Décidément, tout ce petit monde se bouscule à la porte du Progrès pour faire parler de lui. Les socialistes font de même avec un article paru dans le Progrès du mercredi 25 septembre 2013 . Ils ne sont pas contents, mais vraiment pas contents de la politique actuelle les socialos locaux, heu, je me trompe ou je rêve, ils font bien partie de la majorité actuelle. Comment le PS local peut-il être encore crédible alors qu’il a cautionné  tout ce qui se passait au conseil municipal. National ou local, les dirigeants politiques PS se moquent bien de nous. Après une victoire à la présidentielle, une autre à la législative, le PS local se voit bien remporter l’élection municipale de 2014, mais la donne à changer, et aujourd’hui le PS n’a aucune crédibilité. Comment croire des dirigeants socialistes quand certains d’entres eux disent « la densification sur certains secteurs de la ville est suffisante », mais ils étaient ou pendant ces derniers mois, tranquillement assis sur leur siège éjectable. A l’approche des élections, ils reviennent en force pour dénoncer une sur-urbanisation, mais sans le dire précisément, de peur de se fâcher avec le PCF. Alors pour récupérer certaines voix à la prochaine élection, PCF et PS nous ressortent l’histoire des repas à la cantine, qui pour ma part, n’est pas un sujet si important que cela et qui ne doit pas être débattu uniquement lors des élections. En guise de programme on reste quand même sur notre faim car rien d’extraordinaire n’en ressort de l’article du Progrès, quant au financement aucun chiffre n’a été donné. Mr Benkhélifa parle de faire des réductions sur le budget communication, ouah, çà c’est une nouvelle. Cela fait des années que je demande des chiffres précis sur le budget communication de la ville, et à ce jour je n’ai pu avoir aucun chiffre. Entre négociations et petites boutades entre PS et PCF, on se demande qui croire. En tout cas, en ce qui me concerne, aucun des deux n’est crédible.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. oui je confirme la factures d eau chaudes est vraiment trop salees;et cette gauche du beton armès nous a vraiment decu;ils ont rien foutus pendant 30 ans o minguettes mais rien et la ca veut encore nous endormir pour 5 ans.stop
  2. chaques entreprises qui doit construires en banlieue doit imperativement recruter au moins 30 % de sa main d oeuvre sur place une solutions parmis tant d autres pour lutter contre le chomage,et ainsi que la facture d eau chaude elle est vraiment trop salees et pour une baisse reel de l eau, j entend beaucoup de meres de familles dirent qu elles lavent la vaisselle a l eau froide;le reste de mes revendications arrivent…
  3. bonjour
    Pour information la mairie a voté le dépouillement de la SACOVIV évidemment le PS était dans le coup et favorable à ce démantèlement. Il s’agit du terrain rue Ernest Renan avec le « foyer soleil Ernect Renan ». La mairie veut récupérer le terrain pour la modique somme de 0€ (affaire a suivre). ;-) . Le terrain est estimé a 3 M€ plus le loyer du foyer.

    Diminuer la communication risque de mettre en péril 2 fleurons de Vénissieux
    Sienne Design entreprise du fils d’un sénateur M. Fisher un pure et dure PCF
    Public Imprim entreprise d’un fervent membre du PCF

    En effet des sujets plus important doivent être traité. Impôts trop élevés. faire revenir des entreprises dans la commune. Favoriser l’employabilité des Vénissieux. Diminuer l’assistanat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.