Castex : un été le plus normal possible

Comme un chef de gare accompagné de son ministre de la santé, le gouvernement a organisé sa conférence de presse pour nous annoncer des mesures qui franchement ne nous ont guère surpris.

Des annonces sont souvent mises au conditionnel, ce qui prouve que le gouvernement ne sait vraiment pas trop ce qu’il fait. Prenons l’exemple du ministre de l’Education qui a annoncé une fermeture de classe dès l’annonce d’un cas positif, alors qu’il y a trois semaines, il prônait un autre discours face aux enseignants.

Le ministre demande conseille même aux enfants de manger chez eux !!!

« C’est aussi bien qu’il y ait moins d’enfants à la cantine, et que ce soient ceux qui en ont le plus besoin qui en bénéficient » (FranceInfo)

Jean Castex a ainsi confirmé que les restrictions de déplacements seraient levées le 3 mai et que les commerces non essentiels, les terrasses et les lieux culturels et sportifs devront en revanche encore attendre. Mais la mi-mai devrait voir ouvrir certains commerces et terrasses : 

Sur le plan sanitaire, le premier ministre a déclaré que la situation s’améliore » tout en évoquant une « baisse  réelle » de la circulation virale depuis dix jours. « Le pic de la troisième vague semble derrière nous ». 

Les principales mesures annoncées le jeudi 22 avril 2021

  • 400.000 tests salivaires seront proposés dans les écoles élémentaires la semaine prochaine. 
  • 64 millions d’autotests seront proposés aux personnels de l’Éducation nationale dès la semaine prochaine, puis aux lycéens à compter du 3 mai.
  • « Les classes de 4e et 3e reprendront les cours en demi-jauge à partir du 3 mai » dans les 15 départements les plus touchés par l’épidémie.
  • Commerces, activités culturelles, sportives et terrasses rouvriront « autour de la mi-mai » si la situation sanitaire le permet. 
  • Les contraintes de déplacement en journée seront « levées » à partir du 3 mai mais le couvre-feu est maintenu au moins jusqu’à la mi-mai.
  • Le vaccin Johnson & Johnson sera administré « à compter de ce samedi ».
  • À partir de samedi, quarantaine obligatoire de dix jours « pour les personnes arrivant du Brésil, d’Argentine, du Chili, d’Afrique du Sud et d’Inde », où circulent des variants plus contagieux.

400 000 tests salivaires alors qu’il y a 12 millions d’élèves ? Le gouvernement n’est-il pas conscient de cette goutte d’eau !!!

Un grand nombre de français commencent à être exaspérés de certaines décisions contradictoires du gouvernement, et ceci depuis près d’un an que cette crise sanitaire a vu le jour 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.