Covid-19 : confinement prolongé jusqu’au 11 mai 2020

Le Président Macron, s’est une fois de plus présenté sur le petit écran, pour nous faire part de nouvelles annonces.

Il a dans un premier temps reconnu les failles du système, sans toutefois avouer que le gouvernement avait menti ou avait caché la réalité sur les masques et les gels hydroalcooliques.

Sans surprise, il a annoncé que le confinement sera prolongé jusqu’au 11 mai 2020, et la mise en place d’un dé-confinement progressif, à la seule condition que la crise sanitaire s’améliore.

Le 11 mai les règles seront adaptées en fonction des résultats, tout en annonçant l’ouverture progressive des crèches, des écoles, et des lycées. Ce qui ne semble pas être le discours d’un des syndicats des enseignants qui préfère retarder la rentrée en septembre. Les universités n’ouvriront pas, et les étudiants reprendront certainement les bancs de la fac à la prochaine rentrée. Les bars, les restaurants, les cinémas, et autres endroits ouverts au public comme les festivals d’été, resteront quant à eux fermés. 

A partir du 11 mai, tous les moyens seront mis en place pour faire des tests à toutes les personnes ayant les symptômes de la maladie. La mise en place d’une application numérique, sur la base du volontariat, sera proposée aux détenteurs de smartphone, afin de vérifier si l’on a était en contact avec une personne infectée du virus. Les frontières seront fermées. 

Dès le 11 mai, les municipalités devront prendre des mesures pour la distribution des masques.

Mais pourquoi avoir choisi la date du 11 mai ? Est-ce sur une base scientifique, ou alors pour éviter les grands départs des ponts du mois de mai ?

Concernant un dé-confinement total, M. Macron n’a pas de réponses à donner aux français car il déclare ne pas pouvoir repondre à tous nos questionnements. 

Pour les traitements, aucune information précise n’a été donnée, tout en précisant que des essais cliniques sont encore en phase de test.

De nouvelles aides sont prévues aux familles les plus précaires ainsi qu’aux étudiants. 

Le Président compte sur la solidarité et la cohésion nationale en terminant par cette phrase, « prenez soin de vous et des autres ». 

Un discours en forme de méa-culpa sur la gestion des masques, un changement de ton du Président, en prononçant plusieurs fois la date du 11 mai comme si c’était la fin du tunnel. Le 11 mai, début du dé-confinement, est-ce que cette date sera tenable pour les services de santé, pour le système économique, d’autant plus que certains pays européens, et notamment l’Autriche, l’Espagne et l’Allemagne, ont décidé de remettre en marche quelques secteurs, dont les entreprises du BTP .

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.