Covid : le Rhône en surveillance renforcée

Cela devient un rituel, le premier ministre et le ministre de la Santé, se sont présentés devant la presse pour faire de nouvelles annonces. Et cette fois-ci, ils ont sorti de leur chapeau magique, le terme « surveillance renforcée » pour quelques départements.

Les 20 départements en surveillance renforcée sont  l’Ile-de-France, le Rhône, les Bouches-du-Rhône, l’Oise, le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, la Drôme, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle ou encore l’Eure-et-Loir.

Le gouvernement se donne encore une semaine, pour prendre la décision de mesures de confinement locaux plus strictes en fonction des l’évolution dans ces départements.

Lors de cette conférence de presse et avec un ton solennel, ben ouais, ils ne vont pas nous faire un numéro de cirque de clown, le premier ministre a déclaré que la situation sanitaire est grave. Une phrase que l’on entend depuis plus d’un an.

Cette situation est dû, selon le premier ministre au variant anglais, et a cité que pour mercredi, il y a eu 30 000 déclarations de cas positifs de la Covid-19. Si aucune mesure de confinement total n’est annoncé, le premier ministre a indiqué qu’il faut tout faire pour retarder.

Reste à savoir si on va échapper à un confinement, les différents spécialistes annoncent qu’on risque de ne pas y échapper.

Wait and See en attendant une prochaine déclaration du gouvernement

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.