Cri d’interpellation d’un habitant vénissian !

Je reçois parfois des courriers d’habitants qui donnent leur avis sur divers sujet. Aujourd’hui j’ai décidé de publier ce texte que j’ai reçu par mail. Il a été écrit par M. Guy Créquie , poète, chanteur, militant dans les domaines de la paix, de l’humanité, des arts culturels et écrivain, qui a publié de 24 ouvrages : 12 essais de société et 10 recueils poétiques. (Lire l’article)

Cette fois-ci il a décidé de prendre sa plume pour parler de l’installation de 40 migrants à Vénissieux, suite au démantèlement de la jungle de Calais. Et si comme lui, vous avez envie de vous exprimer n’hésitez pas à m’envoyer par mail vos écrits → contact@venissieuxinfos.fr

Si cela est exact ? J’ai appris ce matin, que l’ancienne polyclinique UMUTRA qui devait être transformé en centre inter génération avec des logements pour étudiants et retraités allait recevoir des migrants. Vénissieux, comme d’autres villes de banlieue à direction communiste ou d’union de la gauche, depuis les années 80/90 avec les grands ensembles urbains = accueille les populations les plus fragiles et en souffrance sociale. Je n’ai aucune information s’agissant des raisons qui ont conduit à la répartition de la jungle de Calais en tels lieux plutôt que tels autres sur le territoire français ?

Ce que je sais, est que fidèle à sa tradition d’accueil :la ville de Vénissieux s’est portée volontaire pour en recevoir !

 Il n’est pas dans mon intention de dénier, de refuser, et de ne pas comprendre et d’entendre, que des populations victimes des guerres et conflits politique ethniques et religieux qui sont en souffrance sociale, ont droit à la solidarité.

Cependant, Vénissieux donne et a beaucoup donné de ce point de vue : ces derniers jours, les quartiers des Minguettes comme régulièrement par épisode depuis longtemps, ont été les sujets d’affrontements avec la police lors de tentatives de démantèlement de réseaux parallèles, ceux de dealers, de divers trafics pour lesquels gagner de l’argent facile est plus commode que les petits boulots, l’absence de travail,  le manque de formation, la précarité sociale et certaines discriminations = hélas parfois existantes …

 La quartier de la Rotonde ou j’habite, est sale : envahi de papiers, lorsque l’on traverse les tours, faute de poubelles brulées, il y a des dépôts de toutes sortes en bas des immeubles… Ainsi, le quartier des Minguettes déjà éprouvé »par maints  maux sociaux, ou l’on trouve le plus l’exclusion, la pauvreté et le chômage, serait encore celui choisi  pour en faire toujours plus un quartier de la misère et du mal vivre !

 N’y aurait-il pas d’autres lieux après concertation à trouver respectant tous les habitants, la diversité culturelle, et l’effort de tous équitablement réparti ? Sans illusion, espérant cependant être lu..  et entendu bien qu’à ce sujet =  j’ai peu d’espoir !

 Respectueusement. 

Guy CREQUIE : Ecrivain observateur social résidant à Vénissieux depuis 1971

L'info c'est le partage !.

6 Commentaires

  1. Greffer des populations fragiles et je dirai même souvent déséquilibrées par un passé fait de violence et psychiquement anormales.En deverser à chaque fois et régulièrement dans les banlieues, c’est un crime contre ceux qui luttent depuis des décennies pour se faire accepter,ne vous rendez-vous pas compte de cela ou le faites-vous exprès ? cette déstabilisation entraîne de graves conséquences ,un peu de respect SVP
  2. La politique de ces messieurs est celle de la désintégration,je m’explique: le flux incessant de populations hétéroclites que l’on installe dans les banlieues empêche l’intégration des primo arrivants qui sont en France depuis plusieurs générations;d’autant plus que physiquement rien ne les en distingue.Baragouinant le français ils font passer les ex-émigrés pour des nouveaux débarqués inassimilables puisque n’étant pas parvenus encore à parler correctement la langue du pays et ignorant tout de la France.Cette violence continue et soutenue entraîne une autre violence et le cercle vicieux est installé
  3. Certains maires ne veulent pas des réfugiés ou migrants. Il n’y a qu’à voir les propos de notre président de région qui lance une pétition pour dire « Non au plan de Caze­neuve de répartition des migrants de Calais dans nos régions ». Peut-être veut il les répartir sur une autre planète? Il est certain que l’effort devrait être partagé et répartit sur tout le territoire afin d’intégrer au mieux ceux qui souhaiteront rester plutôt que de rentrer dans leur ancien lieu de vie (enfin s’il reste quelque chose de chez eux). Vénissieux a toujours fait honneur à la solidarité et c’est aussi pour cela qu’on aime notre ville.
  4. Effectivement la municipalité n est pour rien dans l accueil des migrants puisque c est une décision préfectorale!!
    Après les dégradations de la rotonde sont aussi liées à un déficit d entretien et d ailleurs ces populations se sentent abandonnées par la municipalité !! J espère que ces migrants seront bien accueillis par les habitants et que les abords de leur lieu de vie sera entretenu comme il se doit! Ces gens n ayant pas le droit de travailler tant qu ils n ont pas de carte de séjour, ils se regrouperont aux abords…abords qui nécessiteront un entretien adapté comme à la rotonde!! Si la rue de la République à lyon était entretenue comme la rotonde ,elle serait très salle!! Ainsi que les quais des fleuves!! Mais ce sont des vitrines!! La rotonde ne concerne que ceux qui y habitent!!
  5. Étrange de tomber sur un centre d’appel, alors Que ce site a connu des hauts et des bas et tant d’argent investi. Où en est on de lintergenerationalite
  6. Je comprends le desaroi de ce monsieur face aux dégradations des conditions de vie aux minguettes. Pour moi les differentes municipalites sont responsables fe tous ces maux. Par contre concernant les migrants c’est une decision préfectorale concernant la réquisition des lieu de vie. CEs migrants seront accompagnes par des associations tel que habitat et humanismes et forum refugies. Concernant le site de l ex roseraie à tritre professionnel j ai contacté il y a plus de 3 semaines l organisme gestionnaire pour connaitre les modalités d’entrée pour les personnes agees et à ce jour j attends toujours que l on me rappelle. C’est une centrale d appel. Le moins que puisse dire c’est qu il ne soint pas pressé!!! 8ans que la roseraie est vide !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.