Délégués de quartier

Ce lundi, le Progrès a sorti un article sur le nouveau mode de scrutin pour les futurs élections de délégués de quartier (article à lire dans le journal le Progrès du 24 octobre 2011).

Une centaine de candidats vénissians se sont proposés pour être candidat pour la nouvelle élection des délégués de quartier. Pas un mais deux adjoints sont en charge de ce dossier Mme Chagnard-Peillard et Mme Kabouya-Benyaoune (déjà je me demande pourquoi il y a deux adjoints pour les conseils de quartier, çà aussi ce n’est pas bien clair). Mme Picard a décidé avec ses fidèles comparses et la complicité de la majorité municipale d’apporter des modifications dans le mode de scrutin et ceci afin de créer une dynamique démocratique. Quelle belle connerie et je reste poli. Tout ceci n’est que de la pure propagande de nos apparatchiks élus communistes (enfin ce qu’il en reste). En réalité les vénissians ne croient plus en cette mascarade de démocratie comme le prétend Christophe Girard (opposition élus divers), mais ce n’est pas tout, même au sein de la majorité certains élus émettent des réserves. Plus personne ne croit aux paroles de nos élus locaux surtout ceux de la majorité actuelle, on nous parle de concertation, baliverne et mensonge. Prenons un exemple, le quartier Le Couloud a eu droit à un bâtiment nommé le Corallin, y a t-il eu une concertation, oui une seule, et aujourd’hui on voit un quartier se refermer sur lui-même. Autre exemple, dans ce même quartier, un aménagement du parking est en cours pour un montant de 390 000 euros, y a t-il eu une concertation avec les locataire, NON, et de plus on nous rajoute des petits murs en béton, alors çà c’est le comble. Bref, des exemples les vénissians peuvent en citer plusieurs et ce blog leur permet de donner leurs avis. Alors indignez-vous sur cette pseudo-démocratie que Mme le maire et ses comparses veulent nous imposer.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.