Des candidats en moins pour les municipales 2020

En France, le nombre de candidats pour les élections municipales de mars 2020 est en baisse. Idem à Vénissieux, puisqu’en 2014 il y avait 9 listes, et aujourd’hui, 8 candidats ont décidé de se lancer dans cette folle course aux électeurs et au siège de maire :

  1. « Vénissieux demain » Pascal Dureau (Sans étiquette)
  2. « La République partout pour tous » Christophe Girard (Divers Droite) soutenu par le parti LR
  3. « Pour Vénissieux écologique et solidaire » Sandrine Perrier (EELV)
  4. « Le Rassemblement Vénissian » Damien Monchau (RN)
  5. « Les vénisians rassemblés pour une ville humaine solidaire et citoyenne » Michèle Picard (PCF)
  6. « Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs » Marie-Christine Seemann (LO)
  7. « Nous, Vénissieux ! » Yves Blein ((Sans étiquette) soutenu par LREM
  8. « Tous ensemble pour l’avenir de Vénissieux avec UCIV » Yalcin Ayvali (Société civile)

Sur le plan national, et selon les chiffres diffusés ce lundi par le ministère de l’Intérieur, par rapport au scrutin de 2014, le nombre de candidat pour 2020 s’élève à 902 465, soit une baisse de 3% par rapport à 2014. Donc aussi une baisse identique pour le nombre de liste qui est de 20 765.

Mais cette baisse n’est peut-être pas liée au manque de candidats ou d’engouement pour se présenter mais peut-être au nombre de communes, en recul de 5 % en six ans, avec un total de 34 997 communes en 2020. Une diminution dû au regroupement au sein de communes nouvelles.

Mais selon le ministère, il reste encore 102 communes de moins de 1.000 habitants qui sont sans liste ou sans candidat. Il y en avait 61 en 2014. Quatre communes de plus de 1.000 habitants sont également sans liste ou candidat, contre une seule en 2014.

A Vénissieux, même si le nombre de liste est en baisse, l’engouement des candidats est bien présent, surtout à les voir vendre leur programme en essayant de récupérer quelques voix par-ci, par-là.

Comme disait la chanson, « dur dur d’être un bébé », les candidats pourraient même fredonner « dur, dur d’être une tête de liste »

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.