Election PS local : le communiqué de Lotfi Benkhélifa

Pour clarifier la position du PS local, le secrétaire de section donne un peu de précisions sur ce qu’il s’est réellement passé en l’espace de 24 heures. Selon LBK, c’est suite à un courrier du PCF local, que la décision a été prise de suspendre l’élection du jeudi 10 octobre car les cocos locaux, ont tout simplement précisé « pas de candidature autonome PS à Vénissieux en échange de quoi, il n’y aurait pas de liste PCF à Vaulx en Velin et à Feyzin. »

Une sorte de marchandage, tu me donnes çà, et je fais cela. Si c’est vraiment ce qui s’est passé, on atteint le caniveau de la politique, une vraie mascarade au détriment des vénissians, d’ailleurs on se demande pourquoi le sieur Dureau reste silencieux.

Malgré l’ajournement de cette élection, le premier secrétaire de section a décidé de la maintenir :

« Je ne peux admettre ce déni de démocratie interne et ce mépris pour les militants de ma commune qui ont prévu de consacrer leur soirée pour les opérations de vote. J’ai donc décidé de respecter les statuts du parti et de maintenir l’élection du 1er des socialistes à Vénissieux pour ce jeudi »

Reste à savoir ce que va décidé la fédération car celle-ci sera considérée comme nulle, et M. Benkhelifa risque peut-être, au pire l’exclusion ?

Communiqué de presse du secrétaire de section PS de Vénissieux : 

Les socialistes de Vénissieux doivent « normalement » désigner le premier d’entre eux pour les élections municipales ce jeudi 10 octobre. « Normalement », car en tant que secrétaire de section  j’ai été destinataire hier matin d’un SMS m’informant de la décision du bureau national de mon parti qui “suspend” cette élection interne. Des discussions au niveau national en vue d’un accord entre PCF et PS nécessiteraient la suspension de cette élection pourtant prévue de longue date et de surcroît statutaire.

J’ai rencontré hier le premier secrétaire du PS du Rhône qui m’a expliqué les termes du chantage imposé par le PCF : pas de candidature autonome PS à Vénissieux en échange de quoi, il n’y aurait pas de liste PCF à Vaulx en Velin et à Feyzin. Curieusement,Yann CROMBECQUE ne m’a  pas cité Villeurbanne, ville dans laquelle il est élu…

Quelle mascarade ! A Vaulx en Velin comme à Feyzin, le PCF est dans l’opposition et les socialistes n’ont nullement besoin de ce “soutien” pour se présenter devant les électeurs. La position des instances nationales et fédérales est donc incompréhensible. L’élection du premier des socialistes n’empêche en rien les discussions entre les partis politiques. Non seulement, cette “suspension d’élection” n’est pas prévue par les statuts du parti, mais surtout, elle priverait les socialistes vénissians du droit de s’exprimer et de désigner leur représentant pour construire une alternative à Vénissieux.

Je ne peux admettre ce déni de démocratie interne et ce mépris pour les militants de ma commune qui ont prévu de consacrer leur soirée pour les opérations de vote. J’ai donc décidé de respecter les statuts du parti et de maintenir l’élection du 1er des socialistes à Vénissieux pour ce jeudi  Quelque soit l’issue de ce vote, il appartiendra à celui qui aura recueilli le plus de voix de proposer un projet et une stratégie pour l’avenir de Vénissieux. 

Car à la différence du bureau national du parti socialiste, les socialistes vénissians pensent d’abord à l’avenir de leur commune.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.