Fêtes escales 2014 : « c’est la faute à la FIFA »

Fetes-Escales-20142Face à la critique de Mr Girard concernant le coût de 300 000 € des fêtes escales 2014, la polémique continue de s’amplifier. J’en ai déjà parlé il y quelques jours en publiant le communiqué de presse de l’opposition de droite, mais voilà qu’en lisant le Progrès du dimanche 20 juillet 2014, un article y est consacré. Il était temps.

Dans son communiqué Mr Girard posait un certain nombre de questions : Communiqué de presse → ICI de Mr Girard (Président du Groupe, Conseiller municipal de Vénissieux, Conseiller communautaire du Grand Lyon Conseiller du Pôle Métropolitain)

« Pour de nombreux Vénissians ce “festival” interroge.

– Est-ce que le coût (plus de 300.000 euros) est à la hauteur de ce qu’il apporte aux Vénissians ?

– Joue-t-il pleinement son rôle pour faire changer l’image de Vénissieux ?

– Il y a-t-il des retombées sociales ou économique pour la ville ? »

Bien évidemment à chaque fois qu’un vénissian soulève des questions un peu embarrassantes, le ou les réponses des adjoints de la majorité sont du genre « Ce sont des propos polémiques« . Il est vrai que les conditions n’étaient pas là pour que cette fête soit un succès (coupe du monde de foot, mauvais temps, programme peu intéressant..),d’ou la réponse ironique de Mr Braiki adjoint aux finances, à la culture et à je ne sais plus quoi d’autres qui déclare fièrement et ironiquement dans le Progrès « Nous avions pourtant demandé à la FIFA de déplacer la date de la finale de la coupe du monde…« 

Non mais là c’est vraiment se moquer du monde, un adjoint qui répond ironiquement à un problème sérieux, surtout lorsque cela représente la coquette somme de 300 000 €. On ne parle pas ironiquement ainsi surtout lorsqu’il s’agit d’argent public. Si c’est le seul argument de Mr Braiki pour justifier le coût de ces festivités, c’est peu. On est loin des sérieux communiqués de presse de l’ancienne adjointe à la culture Mme Peytavin, on finirait même par la regretter (lol – ironie bien sur comme dirait Braiki)

Bref, on voit qu’il faut à tout prix que les vénissians s’investissent un peu plus pour poser des questions qui concernent l’argent public et que la majorité doit cesser de nous prendre pour des billes et rétorquer à chaque fois que l’on pose des questions « Ce sont des propos polémiques« 

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Il a de l humour notre adjoint à la culture et plein d autre truc
    Faut lui rajouter une nouvelle delegation « a l accompagnement ironique des actions municipale foireuse »
    Ca lui fera toujours 300 euros supplémentaire sur ses indemnités chèrement gagné

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.