Girard : un lancement de campagne interdit au public

Une approche qui se fait souvent dans les clubs fermés des partis politiques, est le lancement de campagne réservé seulement aux adhérents. On a comme l’impression que M. Girard, élu à Vénissieux, a pris la même direction de Gérard Collomd qui n’a pas invité le public pour le lancement de sa campagne électorale pour La Métropole.

L’opposant de droite vénissan a donc préféré réservé ce moment aux seuls adhérents, puis ensuite envoyé un communiqué de presse afin d’informer la presse du lancement de sa campagne qui à Vénissieux s’annonce agitée. A noté le peu de personnes présentent à cette rencontre, mais aussi la présence de M. Rofi Silvio, représentant du parti Debout la France de M Dupont Aignant, qui rappelons le avait rejoint Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles de 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au programme de cette rencontre avec M. Girard qui se présente sous une étiquette divers droite mais avec la bénédiction du parti Les Républicains, des ateliers de travail et une formation-conseil sur les différents actes militants, et le tout été animé par un expert, et l’élu de droite rajoute que la politique se doit d’être au service du bien commun.

Si un politique local doit être au service des vénissians, il serait tout à fait normal et même essentiel que celui ou celle qui est censé vouloir tenir le siège de maire, habite sur Vénissieux, hors il me semble qu’un certain nombre de nos élus, ont leur demeure principale en dehors de la commune. 

Toujours selon l’élu de droite, les calculs politiques ne feraient pas partie de son ADN 

« Une dynamique aux antipodes du triste spectacle de nos adversaires locaux et métropolitains qui se déchirent pour des places, s’engluent dans des calculs de partis archaïques peu reluisants et des petits arrangements politiciens qui se font dans le dos des électeurs, reléguant bien loin, c’est un fait, le bon sens et la recherche du bien-être des habitants. »

Hors depuis la nuit des temps, les politiques ont toujours pratiqué le jeu des calculs politiques, et critiquer les autres partis qui aujourd’hui, reconnaissons le ne présente pas une bonne image de la politique, serait plus honnête aussi de la part de l’élu de droite d’admettre que ce genre de tractations et manigances politiques ont toujours existé lors d’élections. 

Pour terminer son communiqué, M. Christophe Girard déclare qu’avec son équipe, ils sont « engagés dans la bataille pour la libération de Vénissieux ». C’est tout juste s’il ne prend pas les paroles de la Marseillaise « Aux armes citoyens! Formez vos bataillons! Marchons, marchons …»

Pour les lecteurs qui seraient intéressés, ci joint le communiqué de presse → Lancement de campagne_MGirard

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Aucun militantisme de ma part sinon je serai déjà dans une liste. Je fais simplement un constat, je pense que l’on a encore le droit de faire des constats en France dans être systématiquement attaqué ou traité de militantisme. L’article peut ne pas vous convenir, ce qui est votre droit, mais j’ai aussi le droit de donner mon avis. Pour rappel je ne que blogueur et l’objectivité n’est pas une obligation.
  2. M. Haddou,
    Par le passé vous nous aviez habitué à plus d’objectivité… Cet article entièrement à charge n’est pas de l’information, mais un écrit militant.
    Mon communiqué de presse était pourtant clair, il s’agit d’un lancement de campagne OPÉRATIONNELLE.
    Il est donc évident que ce ne soit pas ouvert à tout public.
    Sans avoir une haute estime de moi, vous pourriez quand même imaginer que je ne vais pas faire une campagne à huis-clos !
    Chaque choses en son temps.
    Bien cordialement,
    Christophe GIRARD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.