Inauguration de la nouvelle cuisine et mise en place de menus alternatifs

L’inauguration de la nouvelle cuisine a eu lieu ce samedi 23 mars 2019 avec la présence de M. le Préfet délégué pour l’égalité des chances, Secrétaire Général de la préfecture du Rhône et une grosse partie du staff de la majorité communiste. Et bien entendu, tout ce beau monde a eu droit à un long discours de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. Faut dire que cette nouvelle cuisine a coûté la bagatelle de 9 millions d’euros, donc fallait bien prendre le temps de tout expliquer.

De plus, dans son discours on a eu droit à un historique sur la création des cantines scolaires et publiques, donc je vous ferai grâce de cette partie. Mais mon attention a été attirée par la petite phrase prononcée par le maire, qui a pris la décision de proposer des repas alternatifs à la viande, bien évidemment elle n’a pas prononcé le mot de repas de substitution mais cela y ressemble comme deux gouttes d’eau :

« La volonté de diversification des protéines, se traduira par l’instauration d’un menu végétarien par semaine, pour tous, en plus d’une alternative végétarienne à l’élément carné. » (Michèle Picard)

En 2016, Lotfi Ben Khelifa (PS) et le groupe EnsemblePourVénissieux, avaient  lancé une pétition en ligne afin que les petits Vénissians disposent du même choix que les enfants lyonnais : menu classique ou menu complet sans viande, et il n’était pas question de viande Halal, mais face à la proposition de repas alternatif demandé par le PS, Michèle Picard était opposé à cette proposition :

«Pour la maire communiste de Vénissieux, Michèle Picard, accéder à cette requête reviendrait à faire entrer le fait religieux dans un service public» (Le Progrès

N‘oublions pas non plus qu’en 2018, des parents d’élèves avaient manifesté devant le parvis de l’Hôtel de Ville de Vénissieux, et que Mme Picard, n’a pas daigné les recevoir, envoyant plutôt les forces de l’ordre pour les accueillir.

On se demande bien pourquoi l’élue communiste a changé son fusil d’épaule ? Notre maire veut nous faire croire que la mise en place de cette nouvelle cuisine centrale va permettre de proposer des menus alternatifs !!! J’ai comme un petit doute, moi je pense que dans un an, auront lieu les élections municipales de 2020, et par conséquent, cette mesure va certainement satisfaire un grand nombre d’électeurs vénissians.

Du côté de la majorité municipale, Idir Boumertit (PG-FranceInsoumise), adjoint au Grand Projet de Ville, s’est vite empressé de publier sur sa page FaceBook l’annonce de Mme Picard :

« Je me félicite ainsi que notre groupe d’élus municipal de la France Insoumise de Vénissieux de l’inauguration de la nouvelle cuisine Centrale qui va permettre d’améliorer le service de restauration scolaire de manière spectaculaire. »

Tout en précisant que cette décision fait suite à une vraie réflexion et que son groupe a contribué pour la mise en place du système du double repas. D’ailleurs vous remarquerez que lui non plus n’emploie pas le terme de repas de substitution.

« Nous soulignons aussi que cet investissement a été accompagné d’une vraie réflexion à laquelle nous avons contribué pour mettre en place le système du double repas qui permettra aux enfants qui ne souhaitent pas manger de viande de bénéficier d’une alternative. »

On a comme l’impression que la déclaration de Mme Picard, en date de 2016, est vite partie aux oubliettes. A cette époque aucun élu (e) de sa majorité n’a pris la décision de communiquer sur les repas alternatifs. Et bien moi je pense que tout ce bon petit monde, a en tête les élections municipales de 2020.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.