La France Insoumise contre le projet Aréna

A écouter, Idir Boumertit (LFI), adjoint dans la majorité communiste et conseiller métropolitain, on se demande quelle mouche l’a piqué pour s’opposer au projet de M Aulas et Tony Parker. Tellement mécontent, qu’il a décidé de publier la vidéo sur son compte FaceBook, elle même récupérée sur la chaîne YouTube du groupe Métropole insoumise, résiliente et solidaire à La Métropole.

Les communistes aussi ont voté contre, à l’exception de Mme Picard (PCF) maire de Vénissieux, et Vice-Présidente à la Métropole en charge des discriminations et de l’égalité homme/femme, qui s’est abstenue. M. Boumertit devrait demander à la « première dame » de Vénissieux, le choix de son vote.

Mais revenons, au conseiller métropolitain, car c’est ce costume qu’il a endossé pour dénoncer le projet Aréna, lors du conseil métropolitain et ce rôle semble lui convenir pour dénoncer :

« les acteurs privés qui selon lui, les grands-es lyonnais-es pourront se rendre en masse dans ce temple de l’entertainment. Le porte monnaie bien ouvert pour permettre aux acteurs privés de se servir allègrement »

Bon, cette fois-ci, ce n’est pas le méchant Macron, mais les acteurs privés, ben voyons encore ces méchants capitalistes qui réalisent des projets pour prendre nos petits sous. Il faut écouter et voir cette vidéo pour se rendre compte de l’anachronisme du discours. Ce ne sera pas une intervention qui restera dans les annales, mais on se serait cru à l’époque des discours marxistes léninistes, chers à son collège communiste qui siège aussi dans la majorité vénissiane :

Mais revenons aux grands projets de la Métropole, l’OL Land comme le nomme M Boumertit, qui ne met pas en doute le financement privé de cet ensemble pourra recevoir 15 000 personnes, mais dont la Métropole devra financer les infrastructures de transport et c’est là que le bât blesse le conseiller métropolitain. 

Mais le conseiller métropolitain de la France Insoumise, semble oublier, qu’à une certaine époque, la ville de Vénissieux voulait voir sur notre commune le fameux stade de l’OL, projet qui n’a pas abouti à Vénissieux, et qui depuis a été remplacé par le Grand Puisoz, avec la venue de Ikéa, et la prochaine ouverture de Leroy Merlin.

Deux grandes enseignes qui, eux aussi appartiennent à des acteurs privés mais dont les infrastructures ont été financés par la Métropole, pourtant on ne l’a guère entendu critiquer l’arrivée de ces deux « capitalistes » qui eux aussi, demandent aux clients de bien ouvrir leur porte-monnaie pour aussi permettre aux acteurs privés de se servir allègrement. Lol

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.