La parole à l’opposition dans Le Progrès

Après l’article publié dans Le Progrès sur le parcours à mi-mandat de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, c’est au tour des chefs de file de l’opposition de donner leur avis sur la politique municipale. M. Girard (Divers droite) et M. Benkhelifa ont donc répondu aux questions du journal local.

Et qu’apprend t-on de plus. Bah en fait pas grand chose. M. Girard dont la droite est complètement divisée et le groupe a fini par éclater, dénonce « un bétonnage débridé » et pour les problèmes de sécurité, aimerait voir entre autre des policiers municipaux en moto ou en vélo. Heu, ben je demande à voir, et à entendre l’avis des policiers de notre commune sur ces moyens de locomotion lol. En tout cas il est pour l’armement de la police municipale.

On assiste à un bétonnage débridé à Vénissieux, notamment aux Minguettes […] Pour ma part j’aurai armé les policiers municipaux…

Heu, le bétonnage, c’est un peu partout à Vénissieux, et pas seulement aux Minguettes. Il suffit de faire un tour du côté du chemin de Feyzin, de l’avenue Jules Guesdes où il devient difficile de se garer, etc etc…

Quant à M. Benkhélifa, on a l’impression qu’il considère que l’armée mexicaine est désorganisée pusiqu’il déclare :

L’organigramme de la mairie doit être dépoussiéré. C’est une armée mexicaine. Il faut regarder qui fait quoi….

Aie, suis pas certains que les mexicains soient d’accord avec ces propos.

Sur la sécurité et l’armement des policiers municipaux, l’élu PS a change son fusil d’épaule et considère que la situation sécuritaire de la France a changé et que cette question mérite une réflexion.

Retrouver l’intégralité des interviews dans les différents éditions du journal ou sur le site en ligne Le Progrès

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Les employés municipaux apprécieront à leur juste valeur les propos de Ben Khélifa. Comme il les traite déjà régulièrement de feignants, ça m’étonnerait qu’il recrute beaucoup d’électeurs parmi eux… Pas très malin pour quelqu’un qui ambitionne de « prendre » la ville… Ce qu’il prend surtout, c’est ses rêves pour la réalité !
  2. Mexicaine, il fait allusion à la salade mexicaine sans doute(2€25 la boite en grande surface). Le « dépoussiérage » par ailleurs, le terme est malhabile, qui fait penser à nettoyer ou « carcheriser » ce qui est bouché, coincé, terni,aigri, vieillot, s’impose pourtant, car de toute évidence, il est nécessaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.