La vidéo verbalisation à Vénissieux, c’est pour quand ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Oulala, c’est quoi encore ce truc, ce machin qui risque de faire hurler de nombreux mécontents chez les automobilistes. Mais pas d’inquiétude pour les vénissians, puisque cette nouvelle méthode de verbalisation n’est pas en vigueur à Vénissieux, mais elle a été mise en place le 14 octobre 2016 sur la ville de Saint-Priest (69) (Le Progrès). Seulement quelques rues de cette ville sont concernées par la vidéo verbalisation. 

D’autres villes l’ont ou vont l’adopter comme celle de Toulouse dont le conseil municipal se réunira le 21 octobre 2016, et devrait approuver la mise en place de la vidéo-verbalisation pour lutter contre le stationnement sauvage. 

Lors du conseil de quartier de Parilly des problèmes de stationnement liés à l’activité de certains garagistes ont été signalés aux élus et à la première magistrate Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. Mais pour rassurer les habitants elle a tout simplement rappeler quelques règles qu’il fallait bien évidemment suivre : 

En cas de stationnement sur une voie privée, le bailleur ou le propriétaire doit réquisitionner la police nationale ; sur la voie publique, la police municipale interviendra. N’hésitez pas à nous signaler ce type de problème. Nous avons déjà mené des actions avec succès. S’il faut retourner voir les garagistes nous le ferons 

Certes concernant l’espace privée, il faut le signaler au bailleur qui lui même avertit les forces de police. Mais bon, dans l’espace public pourquoi ne pas mettre en place la vidéo verbalisation dans certaines rues de Vénissieux et qui pourrait être utile lors d’infraction du code de la route, comme les stationnements gênants ou autres. 

La première expérimentation est apparue à Draguignan en 2008 afin de verbaliser les véhicules stationnés en double file dans le centre-ville. L’expérience a été reprise dans la ville de Cannes en 2009 puis à Nice au cours de l’année 2010. Depuis, de nombreuses municipalités ont rejoint le mouvement, comme Istres, Nîmes, Chartres, Aix-en-Provence ou encore Marseille et Paris. (Source video-verbalisation.fr)

Il serait peut-être nécessaire que nos élus, fassent une réflexion (mais pas trop longue) afin d’envisager de mettre en place cette nouvelle méthode de verbalisation qui commence à être appliquer dans de nombreuses villes puisque en France 56 communes sont équipées de ce dispositif. et dans l’agglomération lyonnaise, les villes d’Oullins et de Rillieux-La-Pape ont fait ce choix. Aujourd’hui, Saint-Priest a rejoints la liste de ces communes. A Vénissieux, c’est pour quand ? A moins que les automobilistes vénissians y soient opposés, qu’en pensez-vous ?

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.