« Laïcité et vivre ensemble »

C’est le nom de la commission qui a été désignée et dont la présidence a été confiée à M. Djilannie BenMabrouk, adjoint à l’emploi et aux commerces, comme s’il n’avait pas assez de boulot pour s’occuper d’une commission ou l’on se demande ce qui va en sortir. D’ailleurs les personnes présentent à cette commission, que feront-ils de plus. Il existe une charte, plusieurs municipalité ont planté un arbre de la Laïcité et celui de notre ville a bien du mal à germer, sans compter la fameuse journée de la Laïcité. Que vont-ils encore créer ?

Si c’est uniquement pour faire un travail de réflexion, on ne voit pas trop l’intérêt, il est vrai qu’en France on est les champions de la « réunonite », tout le temps entrain de faire des réunions qui parfois n’aboutissent à rien.

A force d’entendre parler de laïcité et nous rappeler à chaque fois les trois principes que l’on commence maintenant à bien les connaître.

  • Liberté de conscience
  • Séparation des pouvoirs politiques et réligieux
  • Egalité de tous devant la loi, quelques soient leurs croyances ou leurs convictions

Rappelons quand même à nos élus que la loi de 1905, est gardienne de la liberté d’expression des religions quand ­celles-ci ne troublent pas l’ordre public et n’entravent pas la liberté d’autrui. Il y est écrit que « la neutralité de l’État n’implique pas qu’il nie le fait religieux » : un appel à troquer une laïcité de surveillance contre une laïcité de bienveillance, au grand profit de la paix social (Source)

On a l’impression que la laïcité est prétexte à tout. Oh bien sur cette commission était dans le programme de Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, mais pourquoi autant de gesticulation pour une fois de plus parler de laïcité.

Et dire que le PS a voté pour la création de cette commission et qu’il en fera partie. Alors cessons de brandir constamment le drapeau de la laïcité et qu’on laisse un peu la laïcité tranquille.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. C’est la cité détroussée ou  » l’haï cité » sous-entendue, plutôt qu’un vain mot qui échappe encore à beaucoup et que nos représentants, si tant est qu’ils n’aient d’autres soucis à faire mousser leur propre nombrilisme, s’attèleraient à juguler cette mort lente que connait nos quartiers avant que les choses ne tournent au vinaigre et ne dégénèrent!
    Une commission ad hoc ou des discours pompeux qu’est-ce que ça change? Est-ce que ça donne à bouffer ou la pitance qu’on en espère?
    Que je sache, la mosquée de la pyramide a bel et bien été détruite et qui a conduit irrémédiablement au sentiment de détestation sinon d’un quartier, du moins des populations qui l’habitent.
    Comme je l’ai lu dernièrement dans un compte-rendu d’Ensemble Vénissieux, Jules ferry serait le père de la laïcité ou quelque chose du genre, bla bla, qu’il a voulu les règles laïques à l’école, bla bla bla, n’est en fait que la suite logique des évènements ou une contrevérité qui a conduit à la loi de 1905 qui permit à l’Etat de se défaire d’un poids lourd idéologique pour le bien de ses affaires.
    Déjà sous Charlemagne, l’Eglise pesait déjà de son poids séculier qui entravait les bonnes marches de l’empereur et Dieu sait que c’était un « sacré » bonhomme qui n’avait peur de rien. Vous ai-je déjà parlé de sa grande admiration pour Haroun(e*) al Rashid! *un clin d’œil à notre petit convalescent.
    « Il ne faut point faire par les lois ce que l’on peut faire par les mœurs. Les lois inutiles affaiblissent les nécessaires. Quand il suffit de corriger, il ne faut point ôter” Montesquieu

    J’ai déjà proposé le billet d’Eolas ici présentement, dont extrait:
    « le roi Charlemagne sera sacré empereur le 25 décembre 800, un peu par surprise. Cet évènement sera lourd de répercussion de par sa forme. Charlemagne en est sorti furieux. Il s’était rendu à Rome porter secours au Pape Léon III en mauvaise posture. Il ramena la paix civile à grand coups de glaives et lors de la messe de Noël, alors qu’il s’était agenouillé pour prier, le Pape lui a déposé la couronne sur la tête. En ce temps là, les symboles étaient puissants. En posant cette couronne, le Pape montrait au monde que c’était l’Église qui avait couronné l’Empereur, laissant entendre qu’elle pouvait le découronner. Elle se mettait en position de supériorité, et Charlemagne n’était pas du genre à accepter d’avoir un patron.  »
    Mais alors que diable viennent faire les « mahométans » dans cette galère comme dirait Molière ?
    Pour en finir avec la laïcité.

  2. Commission laïcité et vivre ensemble (mais sans les musulmans voilée et les menus sans viandes)
    Djil ben mabrouk président parcequ il fallait bien un nom arabe pour que ca passe.
    Pascale Dureau parce-qu il fallait bien les socialistes pour suivre la laisse du maître communiste.
    Véronique Callut, Michèle Picard parce-qu il fallait bien les amies de caroline fourest !

    j’ai un dégoût profond pour cette gauche bien pensante, bien mise qui pointe du doigts les mechants musulmans et en oubliant que ce sont eux a travers leurs politique qui on crée le terreaux de l integisme

  3. Bonjour
    Admin pour ma part même si le principe de laïcité remonte à loin d après tes sources je pense que vu le contexte actuel dangereux pour tout le monde il n est pas incohérent de désigner une commission .En effet il peut y avoir des gens qui ne sont pas informés de ce principe de laïcité ou d autres qui n’en ont pas mesuré l importance à l époque car il n y a pas eu d’ impact comme on le voit en janvier et novembre en France et sans oublier tous les autres pays frappés par la barbarie ! Donc pour ma part un premier rappel n est pas inutile .Ensuite je verrai et me ferai mon opinion de cette commission.Certes tu parles d arbres plantés à Venissieux pour la laïcité mais à l époque ce n était pas le même contexte .
    Attention no polémique de mon commentaire
    Bien pacifiquement à tous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.