L’auto-congratulation de l’élu communiste

On connait tous le fameux adage, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, et bien c’est en quelque sorte ce que fait l’élu communiste de Vénissieux qui a publié un article sur son site internet ou il cite le nombre d’articles publiés et le nombre de visites durant ces dernières années. On peut être impressionné par les résultats qu’il publie, après on ne connait pas de quelle façon ses statistiques ont été faites, mais il ne peut pas en dire autant de son compte Twitter, où il ne compte que 9 abonnés :

 

Et sur sa page FaceBook, on ne trouve pas grand chose, et à priori son dernier post, date de 2017 sur ce réseau social. Mais l’élu communiste ne semble pas bien aimer les réseaux sociaux et il dit ne pas céder à cette mode :

« Même si j’ai décidé de ne pas céder à la mode des réseaux sociaux « made in USA » que sont facebook et twitter (voir mes commentaires surle fichage sur twitter, la marchandisation des « amis », et ma tentative departiciper à des réseaux sociaux alternatifs), je continue à proposer à tous de suivre mon activité sur ce blog qui connait une centaine de visiteurs par jour. »

Donc comme il n’aime pas trop Twitter et FaceBook, l’élu communiste s’est inscrit à Framasphere, qui est une alternative à Facebook et sur Framapiaf, une autre alternative à Twitter, autant dire qu’un grand nombre de personnes ne connait vraiment pas ses deux réseaux. Quoiqu’il en soit, il a beau critiqué Twitter, il y est quand même.

Mais revenons, aux élections municipales, car le but de son article étant de lancer le débat autour Michèle Picard, comme l’indique le titre → Rassemblement avec Michèle Picard : le débat est lancé !

Et bien entendu, l’ennemi, c’est la macronie, car l’élu communiste espère un large rassemblement autour de sa candidate puisque selon Michèle Picard, cette campagne se fera « avec les habitants ». Tiens du coup, les habitants deviennent intéressant !!!. Et M Millet espère bien rassembler les forces progressistes, heu, je pense qu’il songe aux écologistes et à la France Insoumise, car si une liste école, et une autre France Insoumise, sortent du chapeau, le score de la candidate Michèle Picard, risque d’être bas : 

« l’équipe municipale dirigée par un maire communiste a toujours été une équipe avec les Vénissians, ouverte à toutes les forces progressistes de la ville. »

Sans trop de surprises, on peut d’ores et déjà savoir dans quelle direction s’orientera la campagne électorale municipale de Michèle Picard, puisque selon l’élu communiste, dans un premier temps sera de mettre en avant le travail de la majorité actuelle en expliquant ce qui a été mis en oeuvre durant ces dernières années, sur les différents sujets. Cela va être dur d’expliquer aux vénissians, que tout va bien, surtout dans le domaine de la sécurité où en l’espace de quelques jours, un couple de retraité a dû quitter le plateau des Minguettes, et dernièrement un homme s’est fait agresser deux fois et a même décider d’écrire à Michèle Picard :

« La première étape est de faire mieux connaitre le bilan de ce qui a été fait depuis 2014, un bilan qui est impressionnant, autant pour l’école, le cadre de vie, la sécurité, le développement durable, la solidarité, le sport…  »

Alors Michèle Picard, réussira t-elle à rassembler toutes les forces progressistes ? Une réalité, un rêve ou un espoir que M.Millet aimerait se voir concrétiser.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.