« …Le mensonge et la démagogie ? »

Voilà encore un article qui ne va certainement pas plaire au maire communiste de Vénissieux puisque M. Girard conseiller municipal divers droite à Vénissieux, s’en est, une fois de plus, pris à la première magistrate dans un article dont le titre est « Faut-il que Mme Picard soit au plus mal dans l’estime que lui portent les agents de la municipalité pour qu’elle en soit réduite à les séduire par le mensonge et la démagogie ? ».

C’est suite à la cérémonie des voeux aux agents de la ville que M. Girard a décidé de faire un communiqué de presse qui commence par :

Affligeant. Madame Picard, …, n’a semble-t-il pas trouver mieux pour tenter de reconquérir l’estime perdue des employés de la ville que de tenir des propos spécieux sur les élus de l’opposition, mettant dans leur bouche des incantations (jamais tenues) du style «fonctionnaires inutiles et incompétents»…

En lisant le texte de Mme Picard, publié sur son site internet, commence son texte en s’adressant aux fonctionnaires de la ville 

Vous pouvez être fiers d’être au service de tous les Vénissians.

Et le mot « fier » a été prononcé 9 fois. Puis il est vrai qu’elle s’en prend à l’opposition, toute tendance confondue : 

N’a-t-on pas entendu, lors du dernier conseil municipal, toute l’opposition à l’unisson, PS compris, parler du trop grand nombre de fonctionnaires, d’agents qui ne travaillent pas assez, et des cadeaux dont ils bénéficieraient !

Mais selon M. Girard, toutes ces allégations son fausses : 

les élus de la majorité et/ou leurs comparses reprennent du service dans leur sport favori de la calomnie, des amalgames douteux et des ragots pervers.

Définition du mot calomnie : c’est une façon de haïr quelqu’un en utilisant par exemples des mensonges pour briser sa réputation et faire du mal à quelqu’un intentionnellement par méchanceté. Peut-être que M. Girard, devrait envisager une action judiciaire, s’il se sent calomnié et qui selon la définition briserait sa réputation ?

M. Girard, conseille à Michèle Picard (PCF) et « aux apparatchiks du système en place de traiter cette question de l’absentéisme non pas par la coercition comme ils le font, mais par une amélioration du management ».

Mais de cela Mme Picard, comme c’était le cas de son prédécesseur, est incapable, tant elle est engluée dans son propre système de sectarisme, de clientélisme, d’arrangements entre copains et ses tristes corolaires pour les agents que sont l’écœurement, le dégoût et au final la perte du sens de leur travail.

Décidément, de belles batailles politiques s’annoncent pour les prochains mois et dans 3 ans, puisque le conseiller municipal Divers Droite a bien l’intention de se présenter aux élections municipales de 2020.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.