« Le vieux Bourg » en rebellion

Pour parler d’une action, il suffit de faire appel à un journaliste pour être à la une de la page locale de Vénissieux. Le Progrès a assisté à la conférence de presse de Mr Kessi, patron du Vieux bourg, il était entouré de quelques amis et des élus, qui n’ont jamais fréquenté ce bar. Alors Mr Kessi ne supporte pas qu’on lui refuse l’autorisation de fermer plus tard. Certes, il a raison, tous le monde doit être à la même enseigne concernant la fermeture des lieux de boissons, qui sont aussi des lieux ou l’on peut discuter tout en buvant un café ou des boissons alcoolisées (avec modération bien sûr). Pour justifier son soutien  Chanaize Kabouya précise que certains bar ne sont pas en conformité avec la loi, car d’après ces infos, un bar a installé une terrasse sur un trottoir sans autorisation. De la part d’une élue, c’est une accusation assez grave, car elle doit justifier et argumenter ses propos. Elle ne donne pas de nom et le bar en question, ne peut pas se défendre ou apporter une réponse à cette rumeur. On voit bien ici l »état d’esprit de nos élus, qui eux aussi tiennent compte de la rumeur, alors que toute l’année ils nous précisent qu’il ne faut pas tenir compte des ‘on dit’. Quoiqu’il en soit, le Vieux Bourg devrait avoir l’autorisation de fermer plus tard, mais si l’on regarde d’un peu plus près, que dire d’un bar qui ouvre à des heures irrégulières, que les serveurs sont plus ou moins cordiales, que la véranda est un espace fumeur, etc etc. Alors certains élus qui ont soutenu Mr Kessi devrait plutôt venir plus souvent boire un café et constateront d’eux mêmes comment ce bar est géré. Alors la querelle entre Mr Kessi et Mr Gérin n’apporte rien de concret à part une mésentente entre deux personnes, le seul but pour lui est de soi disant défendre les emplois, et pour les élus, faire parler un peu d’eux.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.