Législatives : l’analyse d’un élu communiste

L »élu communiste, Pierre Alain Millet, qui gère le site pierrealainmillet.fr publie régulièrement des articles et contribue aussi sur le site LeVénissian. A l’occasion des élections législatives du 11 et 18 juin 2017,  qui a vu la victoire de Yves Blein et la seconde défaite de Michèle Picard (PCF) à des législatives, et qui en 2012 et 2012 n’a pas réussi a accéder au second tour, l’élu venissian, adjoint au logement, fait l’analyse de cette élection.

Mais nous sommes tous d’accord, que le vainqueur n’est pas moralement Yves Blein mais bien l’abstention qui a atteint un record à Vénissieux et dans certains bureaux, ce taux à atteint  80%.

L’élu communiste fait aussi ce triste constat et selon M. Millet

la démocratie est bien malade, les quartiers populaires en sont le plus fort symptôme, et la recomposition des noms et les changements de tête n’y changent rien

Et oui, la démocratie est bien malade et cela ne date pas d’aujourd’hui puisque rappelons nous que lors des élections municipales partielles de 2015, suite à l’annulation des élections de 2014, Mme Picard avait remporté ces deux élections avec un taux d’abstention assez élevé

  • Municipales 2014 : Michèle Picard (PCF) :  37,64% (4 967 voix)
  • Municipales 2015 : Michèle Picard (PCF) : 42,85 % (4 849 )

Un score peu satisfaisant puisque le nombre d’inscrits en 2015 était de 29 374  et seulement 11 312 exprimés. Peut-on dire que face à ce taux élevé dabstention élevé, l’élection de M. Blein aux législatives 2017 est légitime ? On pourrait se poser la même question avec la victoire en 2015 de Mme Picard qui est devenu maire avec seulement 4 967 voix ?

Alors oui, M. Blein vainqueur des législatives l’emporte avec 65,60 % mais perd en nombre de voix et M. Millet le signale, comme il indique que la droite perd aussi des voix. Par contre je n’ai trouvé dans son article aucun chiffre sur le score de la candidate communiste. Alors un petit rappel du score du maire communiste de Vénissieux lors du premier tour des élections législatives 

  • Résultat de Michèle Picard sur la commune de Vénissieux : premier tour : 19,27 % soit 1 924 voix
  • Résultat de Michèle Picard sur la 14ème circonscription : premier tour : 10,45 % soit 2 746 voix

Mais une union avec La France Insoumise aurait permis à un candidat de gauche d’être à l’Assemblée Nationale, mais les complications de la candidature de Benjamin Nivard (FI) et qu’au niveau national aucun accord n’a été trouvé avec le parti communiste français a fait en sorte que Yves Blein remporte l’élection, ce qui fait dire à M. Millet 

Le total France insoumise-PCF aurait été la seule force à progresser de près de 500 voix sur 2012 ! Il est vraiment dommage que des divisions nationales qui n’avaient rien à voir avec la situation locale ne nous aient pas permis de concrétiser ce potentiel.

C’est vrai, mais il aurait donc été logique que Mme Picard se désiste en faveur du candidat de la France Insoumise puisque le mouvement de M. Mélenchon est arrivé largement en tête dans pratiquement toutes les villes de la 14ème circonscription lors du premier tour des élections présidentielles de 2017.

Aujourd’hui quel est le constat, et bien il est malheureusement triste et accablant pour les politiques qui n’ont pas su motiver les citoyens pour qu’ils reprennent le chemin des urnes, et pour cela, tous les politiques sont responsables y compris la majorité municipale. 

 

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Il n’y a pas plus de responsabilités chez les uns et les autres, c’est simplement un ras le bol qui se généralise à tous les niveaux, de voir à chaque occasion qui se présente nos politiques empêtrés dans des affaires douteuses , qu’ils traîneront derrière eux comme un boulet. Que devient le modèle de vertu et de probité qui firent la gloire de nos élus d’antan quand ils poussaient aux urnes le plus grand nombre mû par le devoir mais aussi par le plaisir et la solidarité?
    Pour le reste c’est à l’orgueil qu’il faille renvoyer chacun alors qu’il s’agissait de réunir toutes les forces qui permirent qu’un insoumis ou un communiste pu porter sa voix au Palais Bourbon. Que nenni, le parti communiste ou notre édile(pas aussi sûr) n’en a eu que faire car le partage ce n’est pas son truc. Il a juste permit à Blein, faut-il le rappeler, de remporter la députation sans trop se fatiguer et sans se ruiner, comme une simple formalité: circulez il ya rien à voir, l’affaire est bouclé!
    Prenons le cas de Valls qui a souffert contre la candidate insoumise quand il a dû en mouiller plus d’une chemise pour grappiller les quelques voix qui permirent qu’il conserve son mandat, suis convaincu qu’il va faire profil bas désormais et tenir éloigné de ses discours tous propos tendancieux qui rappelleraient aussitôt l’être odieux qu’il a été. C’est avec la queue entre les jambes que le député officiera à l’assemblé quand il goûtera aux joies de la modestie et de l’humilité.

    La politique se borne aujourd’hui de placer des mots sur les maux contre celle qu’elle fût hier de trouver des idées.

  2. Accablant oui!! Car oui un député de la FI aurait pu,du être elu sur la 14eme!! Sans cette opposition des communistes venissians au programme « l avenir en commun »…des candidars communistes ont été validés par la FI: Marie George Buffet de d autres….et Ruffin dans la Somme a eu le soutien de FI et du PCF!! Mais à venissieux, aucune ouverture du PCF qui reste campé sur ses positions…lesquelles d ailleurs on se le demande encore??

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.