Minguettes : Les démolitions vont reprendre

Attention voici la grande phrase : « Le Protocole de pré-configuration du nouveau programme de renouvellement urbain de la ville fait son apparition« . Et oui, l’Etat a validé la copie vénissiane mais devra faire l’objet d’une signature d’une convention en 2017. 

Ok, et qu’est ce que cela veut dire. Et bien, qu’il va y avoir des réhabilitations de certains quartiers mais aussi des démolitions d’immeubles. Et le programme est vaste puisque d’ici 2030

  • 1 200 logements seront démolis
  • 2 000 constructions de logements
  • 4 000 rénovations de logements

Cela fait un moment que le bruit court concernant les immeubles qui seront détruits. Bien évidemment des rénovations sont prévues et tout cela à un coût. Le chiffre annoncé par Le Progrès en date du 02 février 2016 est de 37 millions d’euros.

Les immeubles concernés par les démolitions d’ici 2018 sont : 

  • Barre Monmousseau du bailleur ICF (198 logements) pour un montant de 14.1 millions d’euros
  • Tour 36 à la Darnaise du bailleur Grand Lyon Habitat (76 logements) pour un montant de 4.7 millions d’euros

Les immeubles concernés par les rénovations sont : 

  • Résidence Le Couloud du bailleur La Sacoviv (220 logements) pour un montant de 12 millions d’euros
  • Résidence Herriot du bailleur Alliade (200 logement) pour un montant de 6 millions d’euros

L’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) prend en charge 70% du coût des démolitions et 10% du coût des réhabilitations. Les bailleurs financeront le restant.

Pour la rénovation de ces deux résidences, les locataires attendent avec impatience, plus d’informations concernant cette réhabilitation. 

L’adjoint au Grand Projet de Ville et à l’insertion M. Boumertit, est à priori ravi que la copie vénissiane ait été validée par l’Etat. Je ne sais pas si les habitants concernés par ces démolitions seront aussi satisfaits. Mais ne vous inquiétez pas puisque M. Boumertit a déclaré au Progrès que 

Nous allons lancer rapidement le processus de relogement pour les 247 locataires. C’est une phase délicate et sensible

Tiens, faudrait que j’organise un p’tit sondage pour connaître le sentiment de ces locataires.

Et oui je confirme, c’est une phase « délicate et sensible ». Ayant personnellement vécu cette mauvaise expérience, je souhaite bien du courage à ces locataires. En tout cas, VénissieuxInfos, restera attentif sur le relogement des locataires des immeubles concernés par les démolitions.

Concernant les réhabilitations des résidences citées plus haut, faut pas trop se réjouir car ce n’est pas pour tout de suite. Des études vont être engagés dès 2016 et les travaux devraient se terminer en 2020.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Lors d’une réunion en mairie sur le PLU-H, Les élus nous disent, nous manquons de logements? mais nous allons démolir des immeubles, pourquoi en démolir puisqu’il en à pas assez, cela fait des frais en plus?

    Pour les gens de la GLUNIÈRE, ils vont avoir des petites maisons, mais qui finance cela? La ville? Mais il y à des petits retraités qui aimeraient bien aussi avoir une petite maison? mais voila ils n’ont pas la chance des gens du voyage…..

  2. Les habitant ont leur en a vaguement parler les travaux vont bientôt commencer et personne ne sais ou est ce qu’ils seront reloger iLs sont un peu pris pour des con et pourquoi détruire ??? Pour reconstruire des petit immeuble flambant neuf hors de prix qui ne seront que des caches misère pour le quartier restant a monmoußeau comme ils ont fais devant le tram oui c sur sur le bord de la route sa cache bien les immeuble pourri derrière

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.