Les séquelles du chien de Monia : Staphylococus intermédius

Vous vous souvenez tous de l’histoire de Monia Boukedida dont le chien a été mordu par un autre canidé au début du mois d’août. Après l’article de LyonMag, c’est au tour du Progrès de relater les faits dans son édition du 08 septembre 2015.

Ayant contacté Monia, elle est resté étonnée de certains propos du journal et rectifier quelques erreurs ou malentendus.

Elle tient à préciser que ce n’est pas un Rottweiler qui a attaqué son chien mais bien un staff américain. Elle est resté choquée lorsque en lisant l’article, elle a appris qu’elle serait « proche des Républicains », il semble que le journaliste a mal interprété la version de Monia. De par ses nombreuses rencontres sur Vénissieux, elle a raconté son histoire, et elle a effectivement rencontré par hasard un adhérent de ce parti, à qui elle a relaté l’agression de son chien, ce qui ne fait pas d’elle une sympathisante ou une adhérente du parti Les Républicains, même si M. Girard a publié un communiqué de presse

Pourquoi avoir voulu politiser cette affaire en laissant supposer que Monia Boukédida serait proche du parti « Les Républicains ». Ah ces journalistes :-)

En attendant, Monia arpentent les rues de Vénissieux afin de faire signer sa pétition, vous pouvez aussi le faire via internet à cette adresse
mesopinions.com

Aujourd’hui les nouvelles de la santé du chien de Monia ne sont pas réjouissantes puisque le vétérinaire lui a fourni un document certifiant que l’infection Staphylococus intermédius [1] est liée aux séquelles de l’attaque subit par le chien de Monia. Le certificat précise que le chien était jusqu’à présent en bonne santé et suivi régulièrement…. et que tous ses vaccins étaient bien à jour.

chienmonia_analyse[1] Chez l’animal Staphylococcus aureus, ainsi que d’autres espèces apparentées telles que Staphylococcus intermedius et Staphylococcus hyicus, sont des pathogènes majeurs du monde animal : à les furonculoses du chien (S. intermedius) sont souvent récurrentes et parfois difficiles à traiter. 

Or d’après Monia, le chien « mordeur » a été remis à son propriétaire après avoir suivi des tests d’évaluation. Mais pour Mme Picard tout va bien puisque :

Il apparait que tout est conforme. Le reste relève de la loi

Mme Picard, a déclaré au Progrès qu’elle est

Très sensibilisé par les problèmes de règlementation touchant les chiens dangereux

A celà elle précise que 

A Vénissieux, nous avons été le théâtre d’une attaque de chiens contre une petite fille, il y a quelques années. Depuis nous avons revu l’ensemble de nos mesures. Nous sommes très vigilants. La police municipale a d’ailleurs été équipé de Taser pour pouvoir faire face.

Donc on est content d’apprendre que c’est suite à cette attaque de chiens contre cette petite fille, que les policiers se sont équipés de Taser !!!. 

Monia ne compte pas en rester là, et envisage de prendre rendez-vous avec Michèle Picard, maire de Vénissieux

Sachant que le chien Révolver de Monia a été infecté suite aux séquelles de la morsure du Staff Américain comme l’atteste le certificat du vétérinaire, Mme Le Maire, prendra t-elle un arrêté afin de le capturer !!! Ou alors comme elle le précise « Le reste relève de la loi« 

L'info c'est le partage !.

6 Commentaires

  1. moi suis continuellement avec un tazer si je croise un rougeo belliqueux et en deux si je croise un pit bull porteur d un staphylocoque doré :-)
  2. Ah bon les policiers municipaux équipés de tazer suite a une attaque canine sur une petite fille ? Vous êtes sûres que c est pour les chiens?? après pourquoi les utilisent on sur des humains ? Et beinh a priori l humains est assimilé a la race canine lol ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.