Les trois LR accusent Alexandre Vincendet de mensonge

Décidément la politique nous réserve bien des surprises, et tout ce petit monde semble bien décider à dénoncer leur collègue du même parti. Le trio LR qui compose l’équipe de M. Blein, semble avoir la dent dure contre M. Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-La-Pape, mais aussi président de la Fédération du Rhône du parti Les Républicains.

Après les différents épisodes entre la Fédération du Rhône du PS et Lotfi Benkhélifa, présent aussi sur la liste de M. Blein, voici, que le trio LR composé de Mustapha Ghoulia,, Hervé Cabrelli et Jean Pierre Communal-Haour, a décidé d’écrire à M. Alexandre Vincendet pour lui demander de faire un démenti sur une déclaration faite au journal La Tribune de Lyon.

Selon les trois militants LR, Alexandre Vincendet aurait déclaré que les 3 colistiers n’étaient pas adhérents du parti et n’habitaient pas non plus à Vénissieux :

« Selon un article publié par Tribune de Lyon, tu aurais déclaré qu’aucun de nous trois n’avait sa carte au parti. Pire, tu as laissé entendre que nous n’habitions même pas à Vénissieux. »

Les trois militants LR ont par le biais d’un communiqué, publié leur carte d’adhérents, prouvant qu’ils sont bien à jour de leur cotisation, démentent formellement les propos de M. Vincendet, tout en critiquant M. Girard qui a été investi par LR et qui ne possède pas de carte de ce parti :

« Nous sommes tous les 3 à jour de cotisation (PJ), et nous sommes bien membres des Républicains, alors que tu sais très bien que Christophe Girard, lui, refuse d’adhérer à LR (le progrès du 2/07/2019). Nous habitons tous les 3 à Vénissieux depuis de nombreuses années, ce qui n’est pas le cas de Christophe Girard que tu as investi à Vénissieux alors que tu sais très bien qu’il habite dans le 5ème arrondissement de Lyon ».

Pour le trio, le fait d’avoir rejoint la liste de M. Blein serait de placer l’intérêt des vénissians avant de soi disant querelles partisanes.

Reste à savoir si M. Blein n’a pas été à la course aux étiquettes pour montrer l’exemple d’un soi disant grand rassemblement face à une municipalité communiste qui règne sur la ville depuis 85 ans. Mais bon question étiquettes politiques, on ne peut pas dire que le compte y est vraiment.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.