Masque obligatoire dès le lundi 20 juillet

C’est officiel puisque le décret est paru, et le ministre de la Santé Olivier Véran l’a annoncé sur son compte Twitter

« Dès lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos comme l’a annoncé Jean Castex ». Cela concerne les commerces, établissements recevant du public, marchés couverts, banques… Gestes barrières et dépistage restent essentiels pour lutter efficacement contre le virus. »

Le 14 juillet, le président de la République avait déjà annoncé que le masque serait obligatoire dans les endroits recevant du public, sitôt dit, sitôt fait, puisque la date initialement prévue pour rendre le masque obligatoire devait être le 01 août, et c’est donc avec 15 jours d’avance que la mesure entre en vigueur.

Selon le décret publié samedi 18 juillet, la liste des établissements est diverse : 

  • mairies
  • bureaux de postes
  • musées
  • bibliothèques
  • hôpitau
  • préfectures
  • lieux de culte
  • banques
  • cinémas
  • hôtels
  • commerces
  • marchés couverts
  • salles de jeux
  • gares
  • refuges de montagne
  • centres commerciaux
  • bars et restaurants lorsque l’on va s’asseoir
  • salles de sports fermées

Concernant les salles de sport, lors de l’activité sportive, il ne sera pas nécessaire de garder le masque, mais il faudra le remettre dès que votre séance sera terminé ou quand vous vous déplacez dans la salle de sport.

En cas de non respect de cette nouvelle mesure, l’amende serait de 135 euros

  • Lorsqu’un malade de Covid-19 ne porte pas de masque et que vous n’en portez pas non plus, votre niveau de protection contre le coronavirus est inexistant.
  • Lorsqu’un malade du Covid19 ne porte pas de masque mais que vous en portez un, votre niveau de protection contre le coronavirus est faible.
  • Lorsqu’un malade du Covid19 porte un masque et que vous n’en portez pas, votre niveau de protection contre le coronavirus est modéré.
  • Lorsqu’un malade du Covid19 porte un masque et que vous en portez un également, votre niveau de protection contre le coronavirus est fort.

Les gestes barrières doivent être aussi respectés.

Plusieurs villes européennes ont remis en place le confinement, et en France, le virus circule toujours, et semble encore progresser puisque selon Santé publique France, sur le plan national, le taux de reproduction effectif du virus (ou « R effectif », basé sur les tests virologiques positifs) est repassé légèrement au-dessus de 1 depuis la première semaine de juillet, et se situe actuellement à environ 1,20, . Cela signifie que chaque malade du Covid-19 contamine en moyenne 1,2 autre personne, ce qui va dans le sens d’une tendance à l’augmentation de la circulation du virus.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.